En période hivernale, ou d’infection, on est régulièrement invité à «stimuler» ou «booster» son immunité en mangeant différemment, et le plus souvent en prenant des compléments alimentaires. Je vais vous dire pourquoi, comme je l’explique dans mon nouveau livre, ce peut être une mauvaise idée.


Partagez :