L’avocat est un fruit qui est bon pour la santé. Riche en acides gras essentiels, en vitamines (notamment vitamine E) et en minéraux (potassium et magnésium), il contribue à une bonne santé cardiovasculaire. Peut-être moins connue, l’huile d’avocat est obtenue en pressant la pulpe charnue entourant le noyau d’avocat. L’huile d’avocat contient environ 70 % d’acide oléique (un acide gras monoinsaturé), 13% d’acides gras polyinsaturés (essentiellement de l’acide linoléique) et 12% de graisses saturées. Elle contient également de la vitamine E et des caroténoïdes qui lui confèrent des propriétés antioxydantes. Voici comment elle peut contribuer à rester en bonne santé.

Pour la santé cardiovasculaire

Grâce à sa teneur élevée en acides gras monoinsaturés et notamment en acide oléique, l’huile d’avocat peut contribuer à réduire le risque cardiovasculaire. En effet, l’acide oléique qui est également présent en grande quantité dans l’huile d’olive a fait l’objet d’études évaluant, par exemple, son effet bénéfique sur la pression artérielle.

Chez des rats hypertendus, l’administration quotidienne d’huile d’avocat permet de réduire significativement la pression artérielle. Une autre étude menée également sur des rats (nourris avec du sucre en vue de modifier leur profil métabolique) indique qu’une supplémentation en huile d’avocat aide à limiter le processus inflammatoire associé au risque cardiovasculaire induit par le sucre, et d’améliorer le profil lipidique.

Une autre étude menée cette fois chez 13 adultes en bonne santé montre qu’en remplaçant le beurre de leur alimentation par de l’huile d’avocat, ils obtiennent en seulement 6 jours une amélioration de leur profil métabolique (glycémie, insulinémie, triglycérides, cholestérol) ainsi qu’une diminution des marqueurs inflammatoires.   

Pour les articulations

Plusieurs études, et notamment des essais contrôlés randomisés, indiquent que des extraits d’huiles d’avocat et de soja (insaponifiables avocat-soja) contribuent à réduire la douleur et la raideur associées à l’arthrose et ainsi améliorer la fonction articulaire. Ces extraits permettent également de diminuer le recours aux médicaments anti-douleur. En France, on trouve les insaponifiables avocat-soja dans un médicament destiné au traitement de l’arthrose de la hanche et du genou.

Lire aussi : des extraits d’avocat et de soja contre l’arthrose (abonnés)

Pour les yeux

L’huile d’avocat constitue une bonne source de lutéine, un antioxydant de la famille des caroténoïdes, qui présente un intérêt dans la prévention de maladies telles que la DMLA et la cataracte. La lutéine permettrait également de supprimer l’inflammation chez des personnes souffrant de maladie coronarienne.

Selon les résultats d’une étude, ajouter de l’huile d’avocat à un plat permet également d’améliorer l’absorption des caroténoïdes (α-carotène, β-carotène, lutéine) présents. Ainsi, ajouter 24 g d’huile d’avocat à une salade contenant des carottes, de la laitue et des épinards permet d’augmenter entre 5 et 15 fois l’absorption des caroténoïdes présents dans ces aliments.

Contre le stress oxydant

La teneur en antioxydants de l’huile d’avocat (vitamine E, caroténoïdes) lui permet de lutter contre les dégâts dus aux espèces réactives de l’oxygène. Le stress oxydant est impliqué dans la genèse de nombreuses maladies dont le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires. Une étude menée sur des rats diabétiques montrent qu’une supplémentation en huile d’avocat permet d’améliorer la fonction mitochondriale (altérée en cas de diabète ce qui augmente la production d’espèces réactives de l’oxygène) et ainsi de lutter contre le stress oxydant cérébral.

Pour la peau

L’huile d’avocat peut également être utilisée sur la peau grâce à ses propriétés antioxydantes et protectrices. Associée à la vitamine B12 dans une crème, elle aurait des effets bénéfiques pour soulager le psoriasis selon les résultats d’un petit essai clinique qui a duré 12 semaines.  Utilisée localement, l’huile d’avocat favorise la cicatrisation des plaies et exerce des effets anti-inflammatoires au niveau de la peau.

En pratique

Mieux vaut choisir une huile d’avocat vierge, obtenue par pression à froid. L’huile d’avocat peut être utilisée en assaisonnement dans les salades mais également pour la cuisson. Elle est stable à haute température, jusqu’à environ 250°C. Sa stabilité à la chaleur est supérieure à celle de l’huile d’olive. N’oubliez pas que l’important est de varier les huiles pour profiter au mieux de leurs bienfaits.


Partagez :