Pourquoi c’est important

Le diabète de type 2 est une maladie du mode de vie qui touche de plus en plus de monde : les scientifiques estiment que 380 millions de personnes pourraient être touchées d’ici 2025. Par rapport à la population générale, les personnes atteintes de diabète de type 2 ont une espérance de vie inférieure, un risque plus élevé de développer une maladie cardiaque, une neuropathie diabétique, une rétinopathie et une maladie rénale.

Le diabète de type 2 n’est pas une fatalité et des interventions sur l’alimentation peuvent inverser la maladie, sans médicament. Par exemple, le protocole de Newcastle, un régime très pauvre en calories, permet dans certains cas une perte de poids et un retour à une glycémie normale, et le protocole Reversa qui préconise jeûne intermittent et alimentation cétogène permet également d’inverser un diabète de type 2.

L’alimentation cétogène correspond à l’inverse de ce qui a longtemps était préconisé aux personnes souffrant de diabète de type 2 à savoir un régime alimentaire pauvre en graisses, relativement riche en glucides.  Mais l’alimentation cétogène, pauvre en glucides et riche en graisses, semble efficace pour contrôler la glycémie et obtenir une perte de poids.

Dans une nouvelle étude parue dans la revue Cureus, des chercheurs ont réalisé une méta-analyse des essais cliniques menés sur l’effet du régime cétogène chez des patients de diabète de type 2.

L’étude

Les chercheurs ont sélectionné 6 études et les résultats de 4 d’entre elles ont été utilisés pour la méta-analyse. Tous les participants souffraient d’obésité et de diabète de type 2. La durée de l’intervention était au moins de 16 semaines dans les essais cliniques : certains participants suivaient un régime cétogène et les autres (groupe de contrôle) un régime hypocalorique avec un contrôle sur la quantité et la qualité des glucides consommés et/ou un régime faible en graisses.

Les résultats de la méta-analyse montrent que les personnes qui ont suivi le régime cétogène ont obtenu une perte de poids plus importante que les personnes du groupe de contrôle. Le régime cétogène leur a également permis d’améliorer leur glycémie et leur profil lipidique ainsi que leur taux d’hémoglobine glyquée de manière plus efficace que les régimes hypocaloriques pauvres en graisses dans le groupecontrôle.  

Deux études supplémentaires – non contrôlées – ont également évalué l’impact d’un régime cétogène sur la régulation de la glycémie chez des patients en surpoids/obèses et diabétiques ou non. Leurs résultats viennent confirmer ceux de la méta-analyse. Selon eux suivre un régime cétogène améliore le contrôle de la glycémie : il permet de réduire le taux d’hémoglobine glyquée et la glycémie à jeun. Grâce au régime cétogène, des patients diabétiques ont pu diminuer, voire supprimer les médicaments.

En pratique

On peut guérir du diabète de type 2 grâce à l’alimentation et cette nouvelle étude apporte un peu plus de preuves de l’efficacité du régime cétogène, qui fait d’ailleurs partie du protocole alimentaire Reversa pour perdre du poids, ramener la glycémie à la normale et finalement inverser la maladie. La diète cétogène favorise la perte de poids en diminuant l’appétit, en augmentant la dépense énergétique et en augmentant l’utilisation des graisses corporelles. Pour vous aider à commencer un régime cétogène, vous pouvez consulter notre kit de démarrage du régime cétogène mais si vous êtes diabétique, il faut impérativement être encadré médicalement. Le régime Atkins peut également être une solution pour améliorer la glycémie chez des diabétiques de type 2.

Pour aller plus loin, lire : Inverser le surpoids et le diabète avec le protocole cétogène REVERSA


Partagez :