On estime, en moyenne, que 50 % des Français souffrent de rhumeune à deux fois par an, et 23 % jusqu’à trois à cinq fois.

Cette pathologie ORL banaleguérit sans traitement en 7 à 10 jours, en appliquant seulement des mesures d’hygiène. On peut aussi avoir recours aux huiles essentielles, nettement préférables aux médicaments vasoconstricteurs.

Rhume et vasoconstricteurs : ce qu’il faut savoir

L’Agence nationale de sécurité du médicament rappelle les dangers auxquels exposent les médicaments vasoconstricteurs : accident vasculaire cérébral (AVC), troubles cardiaques tels quinfarctus, tension artérielle élevée, convulsion, troubles psychiques, inflammation du côlon, réactions cutanées, altération soudaine de la vue. Ces effets indésirables peuvent survenir quelles que soient la dose et la durée du traitement.

Ces médicaments ne doivent pas être pris plus de 5 jours, ni chez la femme enceinte, la mère qui allaite, l’enfant de moins de 15 ans. Ils ne doivent pas être associés à un autre médicament vasoconstricteur, que ce soit par voie orale ou nasale, ni avec du paracétamol, de l’ibuprofène ou de la cétérizine.

Quels sont les médicaments concernés ? Actifed Lp Rhinite Allergique, Actifed Rhume, Actifed Rhume jour et nuit, Dolirhume Paracétamol et Pseudoéphédrine, Dolirhumepro Paracétamol Pseudoéphédrine et Doxuylamine, Humex Rhume, Nurofen Rhume, Rhinadvil Rhume Ibuprofène/Pseudoéphédrine, Rhinadvilcaps Rhume Ibuprofène/Pseudoéphédrine, Rhinureflex, Rhumagrip.

Attention : tous les traitements qui vont suivre sont réservés à l’adulte.

Soigner le rhume avec la menthe poivrée et le ravintsara

« On peut utiliser de l’huile essentielle de menthe poivrée en cas de nez bouché, informe le Dr Morel. Cette dernière est vasoconstrictrice, ce qui permet de réduire la congestion de la muqueuse, et ainsi de favoriser la respiration. On l’associe au ravintsara, qui renferme de l’eucalyptol. Une substance qui a des vertus antivirales, mucolytiques, décongestionnantes des voies respiratoires hautes et basses. »

La recette : mélanger une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée et une goutte d’huile essentielle de ravintsara dans une cuillerée à soupe de miel. Bien mélanger jusqu’à obtention d’une pâte blanchâtre (que l’on nomme parfois « miellat »).

La prescription : prendre 4 fois par jour pendant 2 jours, puis 3 fois par jour, 2 fois par jour et 1 fois par jour, soit 5 jours de traitement au total.

Sinus pris : quelle huile essentielle utiliser ?

La recette : mélanger 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radié ou de niaouli avec 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée dans 1 cuillerée à soupe de miel jusqu’à obtention d’une pâte blanchâtre.

La prescription : prendre 4 fois par jour pendant 2 jours, puis 3 fois par jour, 2 fois par jour et 1 fois par jour, soit 5 jours de traitement au total.

Le rhume descend sur les voies respiratoires basses

Pas enrayé suffisamment tôt, le rhume est descendu sur les bronches (toux, expectoration). Que faire pour le soigner ?

« Il faut penser à l’huile essentielle d’aiguilles de pin et à l’huile essentielle d’eucalyptus radié », informe le Dr Morel.

 La recette : mélanger une goutte d’huile essentielle d’aiguilles de pin et une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radié dans une cuillerée à soupe de miel. Bien mélanger jusqu’à obtention d’une pâte blanchâtre.

La prescription : pendant deux jours, prendre une cuillerée 4 fois par jour, puis baisser progressivement les prises : 3 fois par jour, 2 fois par jour et 1 fois par jour.

Sur les voies respiratoires basses, « on peut aussi utiliser les huiles essentielles d’eucalyptus globuleux ou de myrte, en utilisant toujours la même posologie que précédemment », précise le phytothérapeute.

La recette : mélanger 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus globuleux ou de myrte avec 1 goutte d’huile essentielle d’aiguilles de pin dans une cuillerée à soupe de miel jusqu’à obtention d’une pâte blanchâtre.

La prescription : prendre 4 fois par jour le premier jour, puis diminuer les prises sur 3 jours : 3 fois par jour, 2 fois par jour et 1 fois par jour.

Le rhume se transforme en otite : l’huile essentielle de lavande est efficace

« L’huile essentielle de lavande soulagera la douleur de l’otite, rassure le phytothérapeute. On en dépose une goutte directement derrière l’oreille. Les principes actifs passent, ainsi, rapidement dans les tissus et calment la douleur. »

La prescription : 1 goutte 3 fois par jour. Possible chez l’enfant de plus de 6 ans, mais attention ! surveiller que l’enfant ne mette pas ses mains derrière les oreilles puis les porte à la bouche ou sur les yeux.

Par précaution, après 5 minutes, passer un gant d’eau savonneuse puis rincer (les huiles essentielles pénètrent et agissent très rapidement).

Lorsqu’on est enrhumé, il est important d’humidifier l’atmosphère et de désinfecter les pièces de la maison, afin de ne pas contaminer toute la famille !

« Il faut penser aux feuilles d’eucalyptus, propose le Dr Morel. Elles réduisent les virus aéroportés. »

 Comment s’en servir ? Il suffit de faire bouillir, à découvert, une poignée de feuilles d’eucalyptus dans un litre d’eau pour que la vapeur diffuse et entraîne les huiles essentielles contenues dans les feuilles. A pratiquer le matin et le soir durant 5 à 10 minutes.  

Voilà de quoi soigner son rhume naturellement pour retrouver sa pleine forme.

Quelles plantes contre le rhume ?

Il n’y a pas que les huiles essentielles pour soigner naturellement un rhume. Les plantes sont également efficaces. « Il y a les fleurs dites “pectorales” telles celles de sureau, la violette, le coquelicot, la mauve, le bouillon blanc », énumère le phytothérapeute.

La préparation se fait avec une quantité égale de chaque plante : 2 pincées du mélange pour 300 ml d’eau bouillante. Couvrir. Laisser infuser 10 minutes. Filtrer. La tisane peut être sucrée avec du miel. « La tisane est à boire pendant 4 jours chez l’adulte, à raison de 3 à 4 prises par jour, précise le médecin. Chez l’enfant, poursuivre au minimum 5 jours car le rhume est un ‘nouveau virus’ pour lui qui met plus de temps à être enrayé. »


Partagez :