Pourquoi c’est important

Généralement, quand vous voulez perdre du poids, vous modifiez votre alimentation et votre activité physique. Mais, une fois le régime terminé, il existe toujours un risque de reprendre ses kilos. C’est pourquoi il est également important de travailler sur les facteurs psychologiques pour conserver sa motivation et résister aux tentations.

Comme nous l’avons vu dans un article précédent, les thérapies cognitives et comportementales (TCC) ou l’EFT (emotional freedom technique) peuvent apporter une aide. L’EFT consiste à tapoter du bout des doigts des points d’acupuncture afin de les stimuler. Tout en tapotant, vous vous concentrez sur le problème que vous voulez résoudre (douleur, émotion négative…). L’EFT permet de lutter contre le stress et l’anxiété.

L’étude

Différentes études ont déjà testé l’EFT contre les fringales et ont montré son efficacité dans des programmes de perte de poids. Mais l’efficacité d’un régime se mesure au bout de plusieurs années, pas seulement à la fin des quelques semaines ou mois d’intervention. Aussi on peut se demander si l’EFT peut permettre une maîtrise du poids à long terme.

Pour le savoir, des chercheurs australiens ont mené une étude sur une période de deux ans, qui vient de paraître dans The Journal of Alternative and Complementary Medicine. Il y avait deux groupes de participants. Le premier groupe a suivi un programme de formation en ligne de huit semaines sur l’EFT. Ce programme comprenait 32 leçons en vidéo, enregistrées par Peta Stapleton, chercheuse à l’université Bond et spécialiste de l’EFT. Les participants pouvaient poser des questions aux auteurs et ils avaient accès à un groupe de soutien sur Facebook afin que chacun puisse échanger sur ses expériences. Le deuxième groupe n’a pas suivi la formation mais avait aussi accès à un groupe en ligne.

Ensuite, tous les participants, qui avaient suivi ou non la formation sur l’EFT, bénéficiaient de séances d’EFT quand ils identifiaient un problème psychologique. Ainsi, ils ont appris des séquences basiques pour tapoter des points d’acupression en cas de fringales.

Au bout de deux ans, il apparaît que les personnes qui ont fait la formation en EFT avaient moins de fringales et moins de problèmes de dépression et d’anxiété. Il y avait aussi une diminution du poids et de l’IMC au bout d’un an, mais les changements n’étaient pas significatifs au bout de deux ans.

Par conséquent, ces résultats suggèrent qu’un programme de formation à l’EFT est une piste intéressante pour apprendre à lutter contre les fringales à long terme. Cette technique a pour avantage d’être peu coûteuse et sans effets secondaires. De plus, la formation en ligne, qui peut être suivie de manière anonyme, est un format rassurant pour les personnes qui n’oseraient pas s’exposer lors de séances en « face à face ».

En pratique

L’EFT consiste à stimuler du bout des doigts des points particuliers, au niveau de méridiens énergétiques décrits par la médecine traditionnelle chinoise. Comme l’explique Jean-Michel Gurret dans son livre consacré à l’EFT, cette technique est « une variante émotionnelle de l’acupuncture qui se pratique sans aiguille ». Elle est accessible à tous. Sa seule difficulté réside dans le fait de stimuler les bonnes zones et de définir correctement le problème à résoudre. C’est pour cela qu’il vaut souvent mieux travailler avec un spécialiste de la technique avant de l’appliquer tout seul.

Des livres pour aller plus loin : Libération émotionnelle EFT, Maigrir sereinement avec les TCC et Libérez-vous des fringales


Partagez :