Les pétéchies font parties des purpuras, c’est-à-dire une lésion hémorragique de la peau.

Qu’est-ce qu’une pétéchie ?

« Les pétéchies se présentent sous forme de toute petites plaques rouges, plates et diffuses sur le corps, explique le Dr Antoine Badaoui, dermatologue allergologue. Leur particularité : elles ne disparaissent pas à la vitropression. »

La vitropression est un test dermatologique consistant à applique sur la lésion une lame de verre transparente pour chasser le sang des vaisseaux de cette zone précise.

Les causes des pétéchies

« Elles sont très diverses », dit le dermatologue. Voici les différentes pathologies pouvant entraîner des pétéchies.

• Un problème sanguin :

« Lorsqu’elles sont diffuses, les pétéchies peuvent être dues aux pathologies suivantes », détaille le Dr Badaoui.  Un problème de plaquettes comme les plaquettes basses de manière constitutionnelle. Un problème de coagulation. Une vascularite qui est une inflammation des vaisseaux. Uneleucémie. Un lymphome. »

• Des effets secondaires :

« Elles peuvent survenir également lors d’intenses vomissements dus à une gastro-entérite, ou aux effets secondaires d’une chimiothérapie », précise le médecin. Les efforts fournis font alors éclater des petits vaisseaux.

• Une cause virale :

 « On en voit en cas de grippe, de dengue », précise le dermatologue.

• Certains médicaments :

La prise de certains médicaments peut aussi les provoquer. « C’est le cas de l’aspirine par exemple, qui fluidifie le sang », précise le Dr Badaoui.

• Un petit traumatisme :

Le port de bas de contention est également l’une des causes. « Ces bas provoquent un petit traumatisme local », dit le dermatologue.

Le diagnostic des pétéchies se fait cliniquement lorsque le médecin voit ces petits capillaires au niveau de la peau qui laissent sortir des globules rouges. « Selon l’interrogatoire du patient, le praticien peut demander des examens complémentaires, comme une prise de sang », précise le dermatologue.

Les pétéchies disparaissent-elles ?

« Lorsqu’il s’agit d’une cause bénigne, les pétéchies disparaissent en quelques jours, une petite semaine environ, précise le Dr Badaoui. Il faut le temps que les macrophages fassent disparaître les globules rouges. C’est un peu comme un hématome. »

Les pétéchies n’étant pas une maladie mais un symptôme, elles ne se soignent pas en temps que telles. Il faut trouver la cause des pétéchies et instituer le traitement adéquat.

« Attention, en cas de purpura associé à de la fièvre, il faut consulter son médecin traitant pour éliminer un purpura fulminans, qui survient chez les enfants et les adultes, prévient le dr Badaoui.

Toutefois, les pétéchies restent un symptôme peu fréquent.


Partagez :