Pourquoi c’est important

La bière est une boisson consommée dans le monde entier depuis des millénaires. Au Moyen-Age, les bières étaient peu alcoolisées mais depuis que la fabrication de la bière est industrielle, leur contenu en alcool a augmenté, ainsi que leurs calories. Comme une consommation excessive d’alcool, de sucres, de calories est néfaste à la santé, la bière n’a pas forcément l’image d’un « aliment santé ». Et pourtant… la consommation de bière, tout comme celle de vin, est associée à des bienfaits pour la santé cardiovasculaire.

Lire : La bière aurait les mêmes bénéfices que le vin

Mais est-ce que ces bienfaits sont dus à la teneur en alcool (comme certaines études le suggèrent) ou bien à d’autres composants des bières ? Des chercheurs de l’université Aston (Birmingham, Royaume-Uni) apportent une réponse à cette question dans une étude qui vient de paraître dans la revue Beverages,

Ce qu’indique l’étude

Les bières peu ou pas alcoolisées présentent l’avantage d’apporter moins d’alcool et de calories que les bières plus alcoolisées. Mais elles auraient aussi d’autres atouts.

D’abord, il faut rappeler que la bière est un aliment fermenté, comme le yaourt, la choucroute ou le kombucha. A ce titre, elle peut être une source de probiotiques, c’est-à-dire de micro-organismes vivants présentant des bénéfices pour la santé via leurs effets sur le microbiote intestinal. Des levures comme Saccharomyces boulardii qui ensemencent la bière pourraient être intéressantes contre des troubles gastro-intestinaux. Mais pour espérer bénéficier de ces bonnes souches, il faut opter pour des bières fraîches, non pasteurisées et non filtrées.

La bière est fabriquée à partir de houblon, qui apporte des polyphénols, des substances au potentiel antioxydant. Or le stress oxydant, caractérisé par un excès de molécules oxydantes par rapport aux défenses antioxydantes, est associé à de nombreuses maladies chroniques.

Les bières sont aussi une source de vitamine B12 et de folates (vitamine B9). Elles peuvent donc être intéressantes pour des personnes végétaliennes qui ont des difficultés à trouver de la vitamine B12 dans leur alimentation. De manière générale, à cause de la présence de levures, les bières sont une source de vitamines du groupe B.

Enfin, la bière est désaltérante : la présence de glucides et d’électrolytes facilite l’absorption de l’eau par l’organisme. Elle peut donc servir à l’hydratation. D’après les auteurs, les bières sans alcool pourraient être aussi efficaces que certaines boissons commerciales vendues pour la réhydratation des sportifs.

En pratique

Même peu alcoolisée, une bière légère apporte un peu d’alcool. Sa consommation est donc déconseillée chez les femmes enceintes ou allaitantes. Par ailleurs, les effets santé de la bière restent quand même aussi légers qu’elle, surtout dans le cadre d’une consommation responsable. Elle reste cependant, dans sa version légère, une boisson acceptable, et supérieure aux sodas, même “sans sucre”.

Lire : 5 aliments fermentés bons pour la santé


Partagez :