Pourquoi c’est important

L’acide lipoïque est un antioxydant puissant, produit à la fois par les plantes et les animaux. Au niveau cellulaire, il agit dans les mitochondries, les usines énergétiques des cellules. Normalement notre organisme produit suffisamment d’acide lipoïque pour les enzymes qui en ont besoin. Sous forme de compléments, cet acide gras pourrait apporter des bienfaits supplémentaires : la stimulation du métabolisme du glucose, des défenses antioxydantes et contre l’inflammation.

Lire : Des substances naturelles contre le diabète

Alexander Michels, chercheur à l’Institut Linus Pauling, explique que « les scientifiques étudient les avantages potentiels pour la santé des suppléments d’acide lipoïque depuis des décennies, y compris comment ils pourraient améliorer le vieillissement en bonne santé et atténuer les maladies cardiovasculaires. » D’après lui, « dans les modèles de rongeurs et les essais cliniques humains à petite échelle, les chercheurs de l’institut Linus Pauling ont démontré les effets bénéfiques de l’acide lipoïque sur le stress oxydatif, le métabolisme lipidique et le rythme circadien. »

Dans des études chez l’animal, l’acide lipoïque réduit le poids corporel et l’accumulation de graisses dans le muscle. Alors ces compléments peuvent-ils aider à maigrir ?

Ce que montre l’étude

Cet essai clinique a été mené par l’université d’Etat de l’Oregon, paru dans la revue Journal of Nutrition, a inclus 64 personnes en surpoids, qui avaient un taux élevé de triglycérides (des lipides) dans le sang. Pendant 24 semaines, 31 personnes ont pris 600 mg d’acide lipoïque par jour et les 33 autres un placebo.

Résultats : il n’y a pas eu de diminution des triglycérides chez les participants qui ont pris de l’acide lipoïque, mais leur indice de masse corporelle (IMC) a plus baissé au bout de 24 semaines que celui des personnes dans le groupe placebo. Dans l’ensemble, la perte de poids était modeste (-1,7 kg), mais 26 % de ceux qui ont pris l’acide lipoïque ont quand même perdu plus de 5 % de leur poids.

Les personnes qui tiraient le plus de bienfaits de ce complément, en termes de perte de poids et de graisses, étaient les femmes et les personnes souffrant d’obésité sévère (IMC supérieur à 35).

À la fin de l’étude, les auteurs ont observé une baisse des marqueurs de l’inflammation et du stress oxydatif. Il y avait donc un effet anti-inflammatoire et antioxydant. Tori Hagen, professeur de biochimie à l’université de l’Oregon, apporte des précisions sur le complément utilisé dans cette expérience : « De nombreuses études antérieures ont utilisé la forme S de l’acide lipoïque, qui est un produit de synthèse industrielle et que l’on ne trouve pas dans la nature. Nous n’avons utilisé que la forme R de l’acide lipoïque – la forme que l’on trouve naturellement dans le corps. »

Pour lui, même si l’acide lipoïque n’est pas la « panacée », ces compléments peuvent être bénéfiques. Comme ils sont un peu chers, il vaut mieux cibler les personnes chez qui ils seront les plus intéressants.

En pratique

Différents compléments alimentaires sont commercialisés dans l’objectif de vous aider à perdre du poids : artichaut, thé vert, resvératrol, ananas… avec des résultats plus ou moins intéressants. Il faut garder en tête que si les compléments peuvent aider, ils ne font en général pas de miracle si on ne modifie pas par ailleurs son alimentation et son niveau d’activité physique.

Des livres pour aller plus loin : Maigrir de plaisir en charmant ses bactéries, Maigrir par la cohérence cardiaque et Maigrir sereinement avec les TCC


Partagez :