Pourquoi c’est important

Les maladies cardiovasculaires et le diabète comptent parmi les principaux facteurs de mortalité au monde et sont chaque année à l’origine de 15 millions de décès de personnes âgées de 30 à 70 ans (OMS, 2018). Maintenir ses veines et vaisseaux en bon état permet non seulement de se protéger de nombreuses maladies cardiovasculaires mais aussi des complications les plus courantes du diabète.

Ce que montre l’étude

Des chercheurs de l’université de Milan ont réparti 39 participants en bonne santé en deux groupes. Le groupe témoin n’a eu à faire aucun étirement. Le groupe expérimental a effectué des étirements passifs des jambes 5 fois par semaine pendant 12 semaines.

Un étirement passif implique l’étirement d’un muscle en s’aidant du poids du corps ou d’une force externe pendant quelques secondes à quelques minutes.

Dans le groupe expérimental, les chercheurs ont constaté une augmentation du flux sanguin au niveau des bras et des jambes, ainsi qu’une meilleure souplesse artérielle.

Les étirements pourraient servir de traitement non médicamenteux afin d’améliorer la santé cardiovasculaire et prévenir les risques liés au diabète, en particulier chez les personnes à mobilité réduite. Effectués à domicile avec des soignants ou des proches, les étirements peuvent être bénéfiques pendant une hospitalisation ou à la suite d’une intervention chirurgicale, lorsque les patients ont une faible mobilité. 

En pratique

L’alimentation joue également un rôle important pour diminuer le risque cardiovasculaire et prévenir le diabète. Quelques règles à adopter : mettre l’accent sur les fruits et les légumes, les céréales complètes, les légumineuses, les bonnes graisses, les fruits oléagineux et limiter les boissons sucrées et les aliments à index glycémique élevé.

Lire aussi : 6 conseils alimentaires pour une meilleure circulation


Partagez :