Puisqu’aucune surveillance n’a été mise en place pour vérifier que les personnes ne sortent pas tous les jours pour faire leurs courses en période de confinement, à chacun de prendre ses responsabilités. Le bon sens de chacun est à l’honneur en temps de crise, même s’il n’est pas facile de s’adapter à une telle situation.

LaNutrition vous donne quelques conseils pour vous organiser lors de vos sorties.

Optimiser votre sortie

La sortie doit être hebdomadaire et devra servir à réaliser le maximum de tâches : pharmacie, courses, boulangerie, station-service… Pour ce qui est des courses, la tâche la plus critique, il est important de s’organiser. Avec une liste de courses préparée au préalable pour ne pas perdre trop de temps dans les rayons. De même pour le parcours en magasin, visualiser les rayons et tracer le parcours peut permettre de ne pas hésiter et de ne pas engorger les rayons.

En route vers le magasin 

Certaines études ont montré que le virus avait une durée de survie sur les différentes surfaces plus ou moins conséquentes. (1)(2)

Le plus important est de veiller à ne pas se toucher le visage, se tenir éloigner le plus possible des personnes, et nettoyer avec une lingette désinfectante le matériel que l’on a touché notamment les paniers ou les caddies pour protéger les autres. Le mieux étant, bien sûr, d’apporter son propre panier. Ce parcours du combattant devra être truffé de lavages des mains récurrents en commençant juste avant de sortir de la maison et durant le voyage avec une solution hydroalcoolique.

Voici quelques conseils quand vous serez dans le magasin :

  • Ne toucher que les produits que vous êtes sûr de prendre
  • Séparer le frais et l’épicerie

Le retour à la maison

Il est préférable d’entreposer le sac d’épicerie au moins 24 h avant de le déballer.

Pour le frais, il faudra nettoyer les emballages avec une lingette désinfectante avant de les ranger ou bien enlever les emballages et placer les produits dans des Tupperwares ou bien d’autres emballages propres.

Pour les fruits et légumes, il faudra les laver à l’eau avec un peu de vinaigre d’alcool, les rincer abondamment et les entreposer quelques heures dans un endroit propre avant de les consommer ou de les mettre au frais.

Le cas de la boulangerie

Il n’y aucun risque de contamination avec des aliments cuits à haute température comme le pain. Cependant, en boulangerie, l’employé peut être emmené à contaminer la baguette ou son emballage après la cuisson. De retour à la maison, il ne faudra pas consommer le pain directement, il est possible de le passer au four à 60° pendant 4 minutes. En effet, selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses), « un traitement thermique à 63°C pendant quatre minutes permet de diviser par 10 000 la contamination d’un produit alimentaire ».

Pour les personnes à risque

Pour les personnes âgées ou atteintes de la maladie potentiellement à risque d’infection, le mieux est de déléguer la tâche des courses à quelqu’un de proche (famille ou voisinage).

Si vous n’avez pas d’autre choix que de faire les courses vous-même, de nombreuses précautions peuvent être prises :

  • Mettre tous les conseils précédemment cités en pratique.
  • Préférer le drive.
  • Contacter votre magasin pour savoir si des créneaux horaires sont mis à disposition pour les personnes à risques.

La boîte aux lettres

Condamner sa boîte aux lettres est inutile. Le mieux est de laisser les lettres et les colis 24h dans la boîte aux lettres avant de les récupérer. 

Si c’est un colis est directement livré à la maison, la marche à suivre est la suivante : 
1.    Ouvrir le colis
2.    Faire glisser le produit sur un table
3.    Jeter le carton d’emballage
4.    Se laver les mains
5.    Récupérer le produit

Conclusion

Au risque de paraître maniaques, ces précautions sont nécessaires, en plus de la quarantaine à laquelle la population est soumise, pour endiguer la contamination par le SARS-CoV-2.

Lire notre dossier complet : Les bons gestes face au coronavirus


Partagez :