Pourquoi c’est important

Le café est une des boissons les plus bues dans le monde avec le thé. La consommation régulière de café apporte de nombreux bénéfices pour la santé, contre le diabète de type 2, la dépression ou encore la maladie de Parkinson.

Grâce à la présence de caféine, le café stimule le cerveau et la cognition : cette molécule favorise l’état d’alerte, la vigilance, la concentration ainsi que les performances physiques. Mais ses effets sur la créativité sont moins connus.

Ce que montre l’étude

Pour cette recherche de l’université de l’Arkansas parue dans la revue Consciousness and Cognition, les auteurs sont partis du constat que « dans les cultures occidentales, la caféine est associée de manière stéréotypée à des professions et modes de vie créatifs, allant des écrivains et leur café aux programmeurs et à leurs boissons énergisantes. » Mais le café et la caféine rendent-il vraiment les individus plus créatifs ?

Les chercheurs ont recruté sur un campus universitaire 88 volontaires âgés de 18 à 35 ans, dont 60 femmes. 44 d’entre eux ont pris une pilule contenant 200 mg de caféine, une dose qui pourrait être apportée par deux tasses de café filtre ou expresso. Les autres participants ont pris un placebo. Tous ont rempli des questionnaires pendant 20 min pour laisser le temps à la caféine d’entrer dans le sang.

Ensuite, les participants ont passé des tests pour évaluer leur pensée convergente et divergente, leur mémoire de travail et leur humeur. La pensée convergente vise à identifier une solution à un problème, tandis que la pesée divergente consiste à trouver des idées variées et créatives.

Pour mesurer la pensée convergente, les chercheurs ont montré aux participants trois mots différents et ils devaient en trouver un quatrième en lien avec les trois mots proposés. La pensée divergente a été évaluée par différentes expériences, par exemple avec un test où il fallait compléter un dessin incomplet.

Dans l’étude, les auteurs ont trouvé que la caféine facilite la pensée convergente, ce qui paraît logique étant donné que la caféine améliore la concentration. Mais la caféine n’avait pas d’effet sur la pensée divergente. Les auteurs émettent plusieurs hypothèses pour expliquer ce résultat. Peut-être la dose de caféine n’était-elle pas suffisante ? Mais il faut noter aussi que la créativité est encouragée dans un état de relaxation, quand certains circuits neuronaux sont moins actifs.

La caféine n’influençait pas non plus la mémoire de travail. Cependant les personnes qui ont pris de la caféine ont dit se sentir moins tristes.

En conclusion, la caféine améliore les capacités de l’individu à se concentrer sur un problème à résoudre mais elle ne stimule pas la créativité.

Des livres pour aller plus loin : Supernutrition du cerveau et Un cerveau au top

En pratique

La caféine est présente dans le café, mais aussi, en moindres quantités, dans le thé.  Le café robusta contient deux fois plus de caféine que l’arabica mais son goût est plus âpre. Le café contient aussi des antioxydants, sous la forme de polyphénols. C’est même le principal aliment apportant des antioxydants dans l’alimentation occidentale.

Lire : Café : comment le choisir et le préparer


Partagez :