Contagiosité

Sur la base de ce qui s’est passé à Wuhan, on pense que chaque personne porteuse du coronavirus en infecte 2 à 3 autres en moyenne alors que le chiffre pour la grippe saisonnière est d’environ 1,3.

Le nouveau coronavirus semble donc plus contagieux que la plupart des souches de grippe. Il pourrait être aussi contagieux que les souches qui apparaissent lors des saisons de grippe pandémique.

Personnes à risque

Le coronavirus et la grippe sont l’un et l’autre très dangereux pour les plus de 65 ans, ou celles souffrant de maladies chroniques ou d’un système immunitaire affaibli.

Mais la grippe semble beaucoup plus dangereuse pour les enfants, en particulier les très jeunes, qui peuvent être sérieusement atteints alors que les enfants infectés par le nouveau coronavirus ont tendance à ne présenter aucun symptôme ou des symptômes légers.

Comme c’est le cas pour les infections respiratoires en général, les hommes sont plus touchés que les femmes, un phénomène qui pourrait s’expliquer par la protection due aux hormones (estrogènes).

Symptômes

Les symptômes des deux maladies sont proches : fièvre, toux sèche, courbatures. Le coronavirus pourrait provoquer plus souvent des difficultés respiratoires. Dans le cas du coronavirus, une atteinte pulmonaire peut apparaître 5 jours après les premiers symptômes.

On ne constate, dans le cas du Covid-19, que rarement des maux de gorge et des écoulements nasals.

Séquelles 

S’il est vrai que dans 80% des cas, les symptômes de l’infection sont absents ou légers, elles peuvent dans les cas restants provoquer des maladies graves comme les pneumonies. On sait que plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rétablies. Mais avec quelles séquelles. Une équipe de radiologues du Wuhan Union Hospital a réalisé des scanners des poumons des personnes qui ont contracté le virus, et publié ses résultats le 24 février 2020 dans le Lancet.

Lors de la première semaine de l’infection, avant même l’apparition des symptômes, des signes d’inflammation sont présents dans un poumon. Cette inflammation se propage dans ce poumon, puis dans l’autre au cours des premières semaines de l’infection, avant de régresser. Cependant, les traces de linfection restent visibles, même chez les patients guéris : “Nous avons trouvé, disent les chercheurs, des fibroses dans les poumons, mais nous ne savons pas si elles sont réversibles“. On ignore donc si ces fibroses laisseront des séquelles.

Mortalité

Pour le Dr Bruce Aylward, conseiller de l’Organisation mondiale de la santé, qui a supervisé la mission de l’OMS en Chine, le Covid-19 est plus dangereux que la grippe, ne serait-ce que parce qu’on ne dispose d’aucun vaccin.

Le taux de mortalité de la grippe saisonnière avoisine en moyenne 0,1% des personnes infectées. Le taux de mortalité de la grippe « espagnole » de 1918 était très élevé, autour de 2 %.

Le taux de mortalité dû au coronavirus, et enregistré en Chine au début de l’épidémie, était d’environ 2 %, mais selon une étude conduite sur sur 1099 cas et publié vendredi 29 février 2019 dans le New England Journal of Medicine, le taux serait de 1,4 %. 

Il est probable que le taux réel soit encore plus bas car d’une part, les spécialistes considèrent que de nombreuses personnes infectées n’ont pas de symptômes ou très peu, et d’autre part, parce que les traitements vont probablement s’améliorer au fil des mois. Le virus pourrait aussi perdre de sa dangerosité. 

Le véritable taux de mortalité pourrait s’avérer similaire à celui d’une grippe saisonnière sévère, soit moins de 1%, selon un éditorial signé dans le New England le 29 février par le Dr Anthony Fauci, célèbre infectiologue américain.

Immunité

La presse a rapporté le cas d’une patiente chinoise qui aurait été à nouveau infectée après guérison, mais ce cas paraît très douteux et les spécialistes pensent qu’il s’agit probablement d’une erreur dans le protocole médical ou le diagnostic, plutôt que d’une réinfection.  

Après une infection, disent-ils, on est probablement immunisé contre ce virus, sauf s’il mute significativement par la suite. 

À lire aussi : Peut-on prévenir l’infection par coronavirus avec de la vitamine D ? (Abonné) et Comment booster naturellement son immunité (Abonné)


Partagez :