• Le bouton de fièvre s’attrape par contact direct. VRAI

« La contamination a lieu dans la petite enfance et la primo-infection par ce virus (un adénovirus de la même famille que celui de la varicelle) passe dans 85 à 90 % des cas inaperçue, », précise France Viroux. Une fois que l’on a été contaminée, le virus reste à vie à l’état de latence dans les cellules nerveuses locales et peut donc se réactiver.

• On peut se débarrasser d’un herpès labial. FAUX

« Le bouton de fièvre reste en latence dans le corps cellulaire d’un neurone sensitif, on ne peut donc pas s’en débarrasser définitivement », dit la docteure en pharmacie. Il reste présent de manière latente. Toutefois, on peut le soigner ! « En pharmacie, il existe un pansement liquide à appliquer dès que l’on ressent des picotements, des démangeaisons ou une sensation de chaleur sur la lèvre. Urgo Bouton de fièvre est un film transparent discret qui recouvre le bouton. Sa composition est à base de dérivé cellulosique, d’acide minéral, d’acide carboxylique, d’huile végétale, d’alcool et d’eau. Il limite la sortie du bouton et favorise la cicatrisation », explique France Viroux. D’autres solutions existent : protéger le bouton de fièvre par un patch qui limite la contamination, ou appliquer sur le bouton de fièvre, plusieurs fois par jour, un mélange à part égale d’huile essentielle de ravintsara, d’huile essentielle de tea tree et d’huile essentielle de menthe poivrée.

• On peut prendre des traitements à long terme pour le soigner. VRAI

Certaines personnes infectées par le virus de l’herpès ont plusieurs poussées par an : jusqu’à 3 ou 4.  « L’herpès labial peut aussi parfois s’étendre jusque sous le nez, précise France Viroux. On peut alors proposer un traitement prophylactique à base d’antiviral à prendre par voie orale sur prescription médicale, pour une longue période pouvant aller jusqu’à plusieurs mois. »

• L’herpès labial peut se transmettre avec du rouge à lèvres. VRAI

Il est toujours préférable de ne pas partager son maquillage, ceci est valable pour de nombreuses raisons d’hygiène. Un bouton de fièvre peut effectivement s’attraper par l’intermédiaire d’un tube de rouge à lèvres, d’un baume pour les lèvres, voire même d’un fond de teint.  « Notamment en cas de lèvres gercées, de coupures », précise France Viroux. Par précaution, lorsqu’on a un bouton de fièvre, mieux vaut renouveler son maquillage, et bien sûr, ne jamais tester sur ses lèvres un produit de maquillage en boutique, mais sur le dos de la main ou sur un mouchoir en papier.

• Le soleil est bon contre l’herpès labial. FAUX

Le soleil a un impact sur le système immunitaire et sur la santé en général. C’est pourquoi il est important de bien protéger sa peau mais aussi ses lèvres pendant l’été. « Comme la peau et les yeux, il est important de protéger sa bouche, conseille la docteure en pharmacie, en appliquant un écran solaire indice élevé sur les lèvres et leur pourtour et en évitant de s’exposer aux heures les plus chaudes de la journée : de 12 h à 16 h. »

• On peut continuer à s’embrasser quand on a un herpès labial. FAUX

Surtout pas !  « Le bouton de fièvre est très contagieux durant toute la poussée, soit de l’apparition des symptômes jusqu’à la croûte, précise la docteure en pharmacie. Attention à la pratique du sexe oraldurant la période de poussée pour éviter une contamination de la muqueuse génitale du partenaire. Par ailleurs, on sait qu’il existe des périodes d’excrétions asymptomatiques du virus dans la salive chez les patients, qui pourraient être source de contamination (risque faible). »

• Il faut se méfier du froid. VRAI

Comme le soleil, le froid est un ‘ennemi’ de l’herpès labial. Des lèvres gercées, une petite coupure peuvent favoriser la réactivation de ce virus vicieux. « Alors, en hiver, on protège bien ses lèvres du froid, avec un baume hydratant », conseille France Viroux.

• Le stress favorise l’apparition d’un bouton de fièvre. VRAI

Le stress affaiblissant les défenses immunitaires, il peut donc favoriser l’apparition d’un bouton de fièvre. « C’est pourquoi il est intéressant de booster son alimentation en aliments riches en vitamine C», préconise la docteure en pharmacie. Parmi les aliments les plus riches en vitamine C, on trouve, le poivron jaune, le cassis, le persil, le chou de Bruxelles, le kiwi, la fraise, l’orange, le citron, le pamplemousse.

• Le bouton de fièvre peut s’attraper au contact d’un animal. FAUX

L’herpès virose de l’animal n’est pas contagieux pour l’homme. Il ne l’est que pour les autres animaux. On ne peut donc pas l’attraper.

À lire aussi


Partagez :