Pourquoi c’est important

La vaisselle jetable est née au début du 20e siècle dans un but hygiéniste, afin d’éviter la transmission de microbes quand plusieurs personnes partagent le même verre. Ensuite cette vaisselle a gagné en importance dans la société, notamment avec le développement de la vente à emporter qui utilise très souvent des gobelets jetables en carton.

D’apparence plus écologiques que leurs homologues en plastique, les gobelets en papier ne sont pourtant pas parfaits. En effet, pour éviter que le liquide de la boisson n’imprègne le carton, leur intérieur est souvent recouvert d’un film plastique, à base de polyéthylène par exemple. Ces matières synthétiques compliquent le recyclage du gobelet, voire le rendent impossible. En se dégradant, les gobelets en carton libèrent des microplastiques qui risquent de polluer les écosystèmes aquatiques.

Lire : les microplastiques dans l’eau potable

Depuis le 1er janvier 2020, la vaisselle jetable en plastique est désormais interdite en France, ouvrant ainsi un immense marché pour les verres et gobelets en papier, eux aussi jetables. D’après le site Planetoscope, les Français consomment environ 4 milliards de gobelets jetables chaque année, générant 32 000 tonnes de déchets. Mais quel est l’impact des gobelets en carton sur la planète ?

Ce que montre l’étude

L’entreprise grecque Public Power Corporation (PPC) Renewables S.A, spécialisée dans les énergies renouvelables, a réalisé une étude qui paraît dans Journal of Cleaner Production. Son auteur s’est intéressé au cas du Royaume-Uni, pays qui consomme 2,5 milliards de gobelets en carton par an.

Un gobelet en carton a une empreinte carbone de 29 g équivalent CO2, les deux tiers sont dus à sa fabrication et le reste à son élimination et sa décomposition. L’empreinte carbone du Royaume-Uni pour la consommation de gobelets en papier s’élève à 75 000 tonnes équivalents CO2, soit autant que la fabrication de 11 500 voitures.

Pour diminuer cette empreinte carbone, il faudrait améliorer le recyclage des gobelets en carton, ce qui la réduirait de 40 %, ou bien opter pour des gobelets réutilisables. Seul un gobelet en carton sur 400 (0,25 %) est recyclé au Royaume-Uni. Pourtant, une fois qu’ils ont été utilisés, ils pourraient servir à fabriquer du papier toilette ou des essuie-mains. Le recyclage évite de refabriquer du papier et représente une économie d’énergie et de ressources naturelles.

Cependant la meilleure alternative à la vaisselle jetable reste le gobelet réutilisable qui a une empreinte carbone de seulement 9 g, soit 3 fois moins qu’un gobelet en carton jetable. L’empreinte carbone des gobelets réutilisables est liée à leur fabrication et à leur lavage. En moyenne, un gobelet réutilisable sert 500 fois. L’auteur a calculé que si un gobelet réutilisable sert moins de 41 fois, il est préférable d’avoir des gobelets recyclables, du point de vue de l’environnement.

En pratique

De petits choix au quotidien peuvent avoir des conséquences importantes pour l’environnement. En pique-nique ou pour vos invités, préférez la vaisselle réutilisable à la vaisselle jetable, même si elle est en carton. Si vous achetez de la vaisselle en carton, vérifiez qu’elle est biodégradable et compostable.

Des livres pour aller plus loin : Famille (presque ) zéro déchet, Zéro plastique zéro toxique et Le guide de l’alimentation durable


Partagez :