Le nerf vague est aussi appelé nerf pneumogastrique, nerf cardio-pneumo-entérique, nerf parasympathique, nerf cardiaque, ou nerf X.

C’est le plus long des nerfs crâniens : il s’étend du tronc cérébral jusqu’au système digestif en passant par tous les organes viscéraux, d’où son nom dérivé du mot latin « errant, vagabond ». Il est responsable de la régulation du cœur, des poumons, des muscles de la gorge et des voies respiratoires, du foie, de l’estomac, du pancréas, de la vésicule biliaire, de la rate, des reins, de l’intestin grêle et d’une partie du gros intestin.

La majorité des contrôles exercés par le système nerveux parasympathique (dont le rôle est de ralentir les fonctions de l’organisme pour favoriser la relaxation) passent par ce nerf. Plus de 80 % des informations qui circulent par le nerf vague vont des organes jusqu’au cerveau. Un grand nombre de troubles et maladies pourraient être liés à un problème de stimulation de ce nerf.

S’il est possible de l’activer avec des impulsions électriques, on peut tout aussi bien le stimuler de chez soi, avec des gestes simples à reproduire régulièrement.

Pour en savoir plus, lire Activez votre nerf vague


Partagez :