Avec environ 60 millions de compagnons à plumes, poils ou écailles, la France est le pays qui compte le plus d’animaux de compagnie en Europe ! Près d’un ménage sur deux possède un animal, les chats étant les plus nombreux, devant les chiens, puis les oiseaux.

Vous avez peut-être choisi d’avoir un chien pour protéger votre maison ou un chat pour qu’il chasse les rongeurs dans votre propriété. Mais vos animaux de compagnie apportent aussi des bienfaits pour votre santé.

Une meilleure santé cardiovasculaire

Un animal de compagnie constitue un atout contre l’hypertension artérielle, quel que soit votre âge. Par exemple, une étude américaine de 2007 sur 1179 personnes de plus de 55 ans a trouvé que les propriétaires d’animaux avaient une pression artérielle plus basse et 38 % de risque en moins d’hypertension. Dans une étude américaine sur 9354 jeunes âgés de 5 à 17 ans, ceux qui avaient un animal de compagnie risquaient moins de souffrir d’hypertension et leur pression artérielle était également plus basse.

La présence d’un animal de compagnie assure aussi une meilleure survie cardiovasculaire. Une étude australienne de 2017 a examiné le lien entre la mortalité et le fait de posséder un animal de compagnie chez une population de personnes hypertendues, âgées de 65 à 84 ans. Au cours de la période de suivi qui a duré une dizaine d’années, 958 personnes sont décédées dont 499 pour cause cardiovasculaire. Les personnes qui avaient eu un animal de compagnie au moins une fois dans leur vie présentaient moins de risque de décéder pour une cause cardiovasculaire (-22 à -26 %), par rapport aux personnes qui n’en avaient jamais eu. Une étude chinoise de 2017 sur 561 personnes a également trouvé que le fait d’avoir un animal, en particulier un chien, était un facteur protecteur contre les maladies cardiovasculaires.

Les animaux de compagnie favorisent la santé cardiovasculaire de plusieurs façons : en encourageant l’activité physique de leurs maîtres, leur socialisation, et en réduisant leur stress.

Pour combattre l’anxiété et se socialiser

Posséder un animal de compagnie peut être un moyen de réduire son stress et son anxiété. Les propriétaires de chiens savent aussi que leur animal les aident à se socialiser : on fait souvent des rencontres en promenant son chien autour de chez soi !

Ces bénéfices des animaux sur les comportements humains sont utilisés dans un contexte thérapeutique pour aider des personnes souffrant de troubles cognitifs. Par exemple, des expériences sur des personnes âgées souffrant de démence ont montré que les interactions avec un chien favorisent des comportements sociaux, comme des sourires ou des discussions. Les animaux stimulent aussi les comportements sociaux chez des personnes schizophrènes.

Une incitation à se dépenser physiquement

C’est scientifiquement démontré : les propriétaires de chien ont tendance à faire plus d’exercice et à être moins sédentaires. Ainsi, une étude réalisée en Australie et aux Etats-Unis a trouvé qu’ils sortent en moyenne se promener avec leur animal 5 à 6 fois par semaine, ce qui représente une durée d’au moins une heure et demie par semaine. Par rapport à des personnes qui n’ont pas de chien, ils marchent plus souvent.

Lire : La promenade du chien, une arme contre le surpoids

Un atout contre les allergies des jeunes

La présence d’un animal à la maison pourrait aussi protéger les enfants des allergies. Ainsi, une étude britannique sur 1300 bébés de 3 mois a trouvé que la présence d’un chien diminuait de 90 % le risque que l’enfant souffre d’allergie alimentaire ! Aucun des 49 enfants vivant avec deux chiens n’a développé d’allergie alimentaire. En revanche, il n’y avait pas de lien observé avec la dermatite atopique. D’autres travaux suggèrent que les enfants qui grandissent au contact d’animaux souffrent moins d’asthme et d’allergies.

Lire : Asthme, allergies : le secret des Amish pour les éviter

La présence d’animaux pourrait influencer le microbiote, qui joue un rôle dans la construction de l’immunité des enfants. La présence d’un animal expose également le jeune à certains allergènes.

Des livres pour prendre soin de votre animal : Toxic croquettes, Je nourris mon chien naturellement et Je nourris mon chat naturellement


Partagez :