Un matin, votre enfant se réveille et ne peut plus poser le pied par terre. Il a très mal dès qu’il se tient en position debout. Pourtant, il ne s’est pas cogné, n’est pas tombé. C’est peut-être un rhume de hanche. Notamment, s’il a souffert, il y a peu de temps, d’une rhinopharyngite.

Le rhume de hanche : c’est quoi ?

icon-quotes

« Le rhume de hanche, ou synovite aiguë transitoire, est une inflammation de la synoviale, la membrane qui entoure l’articulation de la hanche, explique le Dr Jean Lalau Keraly, pédiatre. Il est secondaire à une infection virale, de type rhinopharyngite. Il survient autour de l’âge de 2 à 3 ans. »

Rhume de hanche : quels symptômes ?

Le rhume de hanche est une affection bénigne mais très douloureuse qui survient chez un enfant ayant un bon état général. Du jour au lendemain, l’enfant se plaint d’avoir mal à la hanche, de ne plus pouvoir poser le pied par terre, et il boite en marchant. Il peut aussi avoir une légère fièvre.  Le rhume de hanche se traite uniquement avec des antalgiques, l’immobilisation chez un jeune enfant étant difficile.

icon-quotes

« La prise de Doliprane ou d’Advil pendant 2 à 3 jours permet de résoudre le problème, informe le pédiatre.  Et l’enfant se met souvent de lui-même au repos en raison de la douleur. »

En revanche, si l’enfant souffre toujours passé ce délai, il faut absolument consulter de nouveau le médecin.

Des examens complémentaires pourront être nécessaires : prise de sang, radiographie, échographie, ponction de la hanche.

icon-quotes

« Un mois après, il est conseillé de faire vérifier par une radiographie de la hanche que tout est rentré dans l’ordre », conseille le pédiatre

La radiographie ou l’échographie peuvent montrer la présence de liquide dans l’articulation.

Rhume de hanche : avec quoi peut-on le confondre ?

D’autres pathologies donnent des symptômes très similaires à ceux du rhume de hanche. C’est le cas de l’ostéomyélite aigüe, une inflammation de l’os causée par une bactérie.  « Elle peut survenir chez l’enfant dès l’âge d’un an, précise le Dr Lalau Keraly, et elle s’accompagne d’une fièvre plus élevée. Elle nécessite un traitement par antibiothérapie, voire parfois de la chirurgie. »

L’ostéochondrite, elle, touche l’enfant plus âgé. Elle atteint le cartilage de la hanche.

À lire aussi


Partagez :