Il est possible de créer des plats sains et savoureux à partir de céphalopodes (poulpes, calmars, seiches)… et d’utiliser ainsi des ressources de la mer en augmentation à l’heure où les poissons, eux, se font rares. Pour un bénéfice nutritionnel égal.


Partagez :