Pourquoi c’est important 

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie inflammatoire auto-immune qui affecte près de 1 % de la population mondiale. Cette maladie engendre un enraidissement très douloureux des articulations (mains, poignets, genoux) et à terme la destruction du cartilage et des déformations.  

De nombreuses études ont déjà montré les effets bénéfiques d’un régime sans aliment d’origine animale et riche en végétaux sur les maladies auto-immunes telles que la sclérose en plaques. Par ailleurs, l’excès de poids augmente le risque de développer une PR et réduit les chances d’une possible rémission de la maladie.

Dans cette revue publiée dans Frontiers in Nutrition, des chercheurs américains ont passé en revue toutes les études ayant évalué les effets d’une alimentation basée sur les végétaux sur les symptômes de la PR. 

Ce que disent les études

Les chercheurs ont examiné essais cliniques et études d’observation sur cette thématique. Ils ont trouvé des preuves solides et cohérentes qu’un régime alimentaire à base de végétaux peut réduire l’inflammation et améliorer les symptômes associés à la PR (raideur matinale, douleur, sensibilité et enflure des articulations) après seulement quelques semaines d’un régime végétarien, pauvre en graisses. 
La modification de l’alimentation en faveur des fruits et légumes, des céréales complètes et des graines engendre un cycle vertueux dans différents paramètres de la maladie : perte de poids, baisse du cholestérol, modification du microbiote intestinal, et réduction de l’inflammation… Les scientifiques soupçonnent que ces bénéfices seraient liés au rôle protecteur des fibres sur le microbiote et sa diversité et l’inflammation. La perte de poids engendrée par une telle alimentation serait aussi en cause dans la possible rémission de la PR.

À lire aussi : Comment le microbiote nous protège (Abonné)

Les chercheurs précisent cependant que le changement d’alimentation doit rester individuel, selon la sensibilité de chaque personne (notamment un terrain familial d’allergies). 

En pratique

Une alimentation végétarienne, voire végan, peut améliorer les symptômes de la PR, mais elle serait également efficace pour perdre du poids, protéger le cœur, et réduire les risques de diabète et de cancer.

Si l’alimentation basée sur les végétaux est anti-inflammatoire, il existe d’autres aliments à privilégier contre l’inflammation, notamment les épices (compatibles avec le régime végétalien) qui sont fortement antioxydantes. Curcuma, cannelle, gingembre et poivre noir sont les épices à privilégier en cas de PR. 

À lire aussi : Les aliments qui combattent l’inflammation

Référence : 
Alwarith Jihad, Kahleova Hana, Rembert Emilie, Yonas Willy, Dort Sara, Calcagno Manuel, Burgess Nora, Crosby Lee, Barnard Neal D. Nutrition Interventions in Rheumatoid Arthritis: The Potential Use of Plant-Based Diets. A Review. Frontiers in Nutrition. 10 September 2019
    


Partagez :