Le genre Juglans est constitué d’une vingtaine d’espèces de noyers (noyer commun, noyer noir, noyer cendré, noyer de Hind…). Le noyer commun, ou Juglans regia, est l’espèce la plus courante, originaire d’une zone allant du Sud-Est de l’Europe jusqu’à la chaîne de l’Himalaya. 
La France est aujourd’hui le principal producteur de noix en Europe avec deux appellations contrôlées (AOP) la noix de Grenoble et la noix du Périgord.
En France, la variété la plus repandue est la Franquette (qui représente la majorité des noix de Grenoble). Il en existe cependant d’autres :

Avec une coquille solide et un cerneau très clair, elle se retrouve en Dordogne et en Corrèze. Sa saveur sucrée s’associe à de nombreux desserts. 

  • La Fernor cov

Cette grosse noix est issue d’un croisement entre Franquette et Lara. On la trouve dans toute la France dès octobre. Son goût est agréable et simple.

  • La Franquette

Sa coque est allongée, son cerneau est blond. On la trouve partout en France à partir de la mi-octobre. On l’apprécie pour son petit goût de noisette !

  • La Grandjean

Elle possède une coque ronde, et un cerneau plutôt coloré. La Grandjean est typique de la Dordogne. Son goût est marqué d’amertume.

On la reconnaît grâce à sa taille et à son cerneau blond, généreux et sans amertume. Elle est cultivée dans le Lot et la Garonne. La récolte se fait dès septembre.

Cette variété est plutôt de gros calibre, on la trouve en Lot et en Corrèze dès la mi-septembre. La couleur du cerneau est claire et son goût est très doux.

  • La Parisienne

Avec une coque très arrondie, cette variété renferme un cerneau clair et généreux au goût très doux. Elle est récoltée en Isère dès octobre.
 


Partagez :