De l’eau, du savon, du lait de toilette, avec une lingette, un coton… Comment bien nettoyer le visage de son bébé ou de son enfant plus grand. Les conseils de Marylise Arizzoli, directrice puéricultrice de crèche.

nettoyage visage enfant © istock

Que ce soit chez le nourrisson ou chez l’enfant plus grand, le visage se nettoie de manière la plus naturelle possible.

Avec quoi nettoyer le visage ?

On utilise uniquement des produits qui se rincent comme le savon. On évite donc les laits nettoyants sans rinçage, les lingettes qui renferment des produits chimiques…

Chez un bébé, le plus simple est d’utiliser un coton avec de l’eau du robinet ou l’eau d’un brumisateur.

icon-puceA lire aussi :

Les vraies vertus du savon d’Alep

Chez le nourrisson : les bons gestes pour nettoyer yeux, oreilles

On fait le tour du visage en commençant par le front, puis le nez et les ailes du nez, les joues et le menton.

Pour les yeux, on nettoie de l’intérieur de l’œil vers l’extérieur, soit du plus sale au plus propre, et pour ne pas boucher le canal lacrymal. On pense aussi à prendre un coton différent pour chaque œil, afin d’éviter la transmission de microbes d’un œil à l’autre.

Pour les oreilles, on peut profiter du bain de bébé pour les nettoyer, car elles sont déjà mouillées ! Avant le bain, pour ne pas avoir à lâcher bébé dans la baignoire, on roule, pour chaque oreille, un petit morceau de coton afin de faire une ‘mouchette’, et on la passe ensuite, délicatement, à l’extérieur du conduit, au niveau du pavillon, sans oublier derrière les oreilles, un endroit où, avec les petits plis, il y a un risque de macération.

Après chaque tétée, chaque biberon, ou après une régurgitation, on pense à bien essuyer la bouche du tout-petit.

Dès 2 – 3 ans : se laver en s’amusant

Lorsque l’enfant grandit, le plus facile est de lui rappeler que l’on se lave la figure en même temps que l’on se brosse les dents : le matin et le soir. Agissant par mimétisme, il est important de montrer comment faire à son enfant et même de se laver le visage en même temps que lui.

Pour l’encourager, on peut lui offrir un petit gant de toilette à la taille de sa main (ceux pour adultes sont bien trop grands), en forme de marionnette, avec une tête d’animal (panda, chat, grenouille…). On pense à le changer quotidiennement.

Pour que la toilette soit un moment ludique, on peut aussi utiliser une comptine qui aidera l’enfant à coopérer : ‘deux yeux pour regarder, une bouche pour bavarder, un nez pour respirer, deux oreilles à tirer’ ou ‘j’ai deux oreilles pour entendre et comprendre, j’ai un petit nez rond pour sentier ce qui est bon, ma bouche est pour goûter ce qui est salé, ce qui est sucré. J’ai deux yeux pour regarder de tous les côtés’.

Et que ce soit  chez le tout-petit ou chez l’enfant plus grand, après le nettoyage du visage, pour limiter le dessèchement dû au calcaire de l’eau, au vent ou au froid, on n’oublie pas la crème hydratante, au calendula qui est apaisant.

À lire aussi

Véronique Bertrand Article publié le


Partagez :