Le sport intensif a plusieurs inconvénients dont le risque de blessure et le fait qu’il augmente le niveau de stress oxydant, via une élévation des radicaux libres. Ces radicaux libres en excès peuvent être neutralisés par les défenses antioxydantes du corps mais seulement si on s’entraîne régulièrement.

Une augmentation du risque de commotion

Le rugby est un sport de contact, qui demande beaucoup au corps. Si les joueurs professionnels sont maintenant sensibilisés aux risques de blessures et de traumatismes divers, et des mesures ont été prises pour les en protéger, il n’en est pas encore de même dans les milieux amateur. Certes les joueurs amateurs sont a priori moins à risque de blessure que les professionnels mais une étude de 2018 indique que c’est surtout valable pour les plus jeunes d’entre eux. Les joueurs seniors, eux, présentaient un risque semblable à celui des professionnels, avec, bizarrement, une plus grande incidence de blessures chez les personnes qui attaquent que chez les attaqués.

Lire : Quelle alimentation après une commotion et un traumatisme crânien? (abonnés)

Le stress oxydant à l’origine de lésions

Une étude a évalué le stress oxydant d’un match de football américain – proche du rugby, chez des joueurs occasionnels. Elle révèle que ce type d’activité physique entraîne une augmentation importante de radicaux libres et de stress oxydant, mesurés par des marqueurs comme les taux plasmatiques de malondialdehyde (MDA) et de monoxyde d’azote  (NO). Chez ces joueurs occasionnels, les défenses antioxydantes étaient trop faibles pour prévenir les dégâts causés par le stress oxydant. Ils ne s’entraînaient tout simplement pas assez. Ce stress oxydant élevé peut entraîner plusieurs lésions plus ou moins discrètes.

 A méditer avant de reprendre des crampons qu’on avait accrochés quelques années plus tôt.

Voir aussi : Top 10 des aliments antioxydants et Régime sans sucre pour les All Blacks

Références

Rudarli Nalçakan G. Acute oxidative stress and antioxidant status responses following an American football match. J Sports Med Phys Fitness. 2011 Sep;51(3):533-9.

Yeomans C, Kenny IC, Cahalan R, Warrington GD, Harrison AJ, Hayes K, Lyons M, Campbell MJ, Comyns TM. The Incidence of Injury in Amateur Male Rugby Union: A Systematic Review and Meta-Analysis. Sports Med. 2018 Apr;48(4):837-848. 


Partagez :