Pourquoi c’est important

La pleine conscience est une pratique qui consiste à maintenir son attention sur le moment présent sans se laisser distraire par les choses extérieures ou des pensées internes. Cette pratique apporte de nombreux bénéfices. Par exemple, manger en pleine conscience en se focalisant sur son repas et en étant à l’écoute des sensations provoquées par la nourriture permet de contrôler son poids. Pratiquer une activité en pleine conscience c’est y être complètement attentif, s’y consacrer entièrement sans se laisser envahir par d’autres pensées.

La pleine conscience suscite de l’intérêt dans le milieu éducatif car elle pourrait améliorer les capacités sociales, cognitives et émotionnelles des élèves et ainsi améliorer leur comportement, leur attention et donc leurs résultats scolaires. Deux études se sont intéressées à l’impact de la pleine conscience sur les performances et la santé mentale des collégiens.

Ce que disent les études

Dans la première étude parue dans la revue Behavioral Neuroscience, parmi 100 collégiens, 50 ont suivi un entraînement à la pleine conscience tous les jours pendant 8 semaines et les 50 autres ont suivi un cours de codage (groupe de contrôle). Les exercices de pleine conscience ont été conçus pour encourager les collégiens à faire attention à leur respiration et à se concentrer sur le moment présent plutôt que sur des pensées du passé ou du futur.

Les collégiens qui ont suivi la formation à la pleine conscience ont déclaré que leur niveau de stress avait diminué après la formation, contrairement aux enfants du groupe de contrôle. Ils avaient également moins de sentiments négatifs comme la tristesse ou la colère.

Les chercheurs ont également enregistré l’activité de l’amygdale – une région du cerveau associée aux émotions – chez certains collégiens avant et après la formation à la pleine conscience, au moment où ils visionnaient des visages exprimant différentes émotions. Au début de l’étude, avant toute formation, les collégiens qui avaient un niveau de stress plus élevé montraient davantage d’activité au niveau de l’amygdale lorsqu’ils voyaient des visages effrayés. Après la formation à la pleine conscience, non seulement les collégiens étaient moins stressés mais leurs scanners cérébraux ont révélé une activation réduite de l’amygdale en visionnant les mêmes images.

Dans la deuxième étude parue dans la revue Mind, Brain, and Education, les chercheurs ont évalué le niveau individuel de pleine conscience chez 2311 enfants dans des classes allant du CM2 à la quatrième grâce à un questionnaire basé sur le Mindfulness Attention Awareness Scale qui permet d’évaluer l’attention et la conscience du moment présent.

Les résultats montrent que les élèves qui sont le plus en pleine conscience ont tendance à avoir de meilleures notes et comptabilisent moins d’absences et d’exclusions. Le pleine conscience permet aux élèves de renforcer leur attention pendant l’apprentissage et les tests et favorise donc la réussite scolaire.

En pratique

Les résultats obtenus dans ces études suggèrent que proposer une formation à la pleine conscience dans les établissements scolaires serait bénéfique à de nombreux enfants. La pleine conscience en évitant à l’esprit de « vagabonder » pendant les apprentissages améliore les résultats scolaires.

Certains enseignants font pratiquer la méditation à leurs élèves et les études leur donnent raison ! La pleine conscience permet aux enfants de mieux gérer leurs émotions et leur comportement, d’être plus attentifs et d’avoir de meilleurs résultats scolaires. Pour en savoir plus, lisez l’article 4 raisons d’apprendre la méditation à votre enfant.

La cohérence cardiaque appliquée aux enfants, une pratique respiratoire qui met dans un état proche de celui de la pleine conscience, est elle aussi utilisée avec succès dans les écoles. Pour en savoir plus, lire Cohérence Kid.

Enfin, sachez que l’activité physique et les oméga-3 peuvent également consituer une aider à la réussite scolaire. 


Partagez :