N’essayez jamais de percer, de charcuter ou de couper un angiome vous-même, au risque de vous retrouver aux urgences, et de garder une cicatrice à vie. Un dermatologue pourra vous proposer une solution adaptée et sans douleur pour éliminer l’angiome en douceur.

La meilleure façon d'éliminer un angiome © iStock

Vers l’âge de 30 à 40 ans, vous pouvez remarquer l’apparition de quelques petites bosses rouges, de la taille d’un grain de beauté, sur votre corps. Il s’agit de vaisseaux sanguins anormalement dilatés appelés angiomes. Il en existe différentes sortes. Pourquoi décident-ils de se manifester du jour au lendemain ? Les chercheurs ne le savent pas encore, mais suggèrent une cause génétique.

Les angiomes ne sont pas dangereux, sauf s’ils sont placés dans certains endroits délicats du corps, près des yeux par exemple. Il est toutefois conseillé de prendre rendez-vous avec un médecin pour assurer un suivi régulier et vérifier qu’il ne s’agisse pas d’un autre symptôme de maladie de peau. Mais s’il ne provoque aucune gêne, ni physique ni esthétique, il n’y a aucune raison de l’enlever.

Or, si vous savez que cet angiome est inoffensif, vous pourriez être tenté de vous en débarrasser vous-même. Mauvaise idée. Le site Reader’s Digest rappelle que les méthodes “maison” peuvent laisser des cicatrices, voire même nous conduire aux urgences.

Le laser, simple et efficace

En effet, puisque l’angiome est un vaisseau sanguin, il peut saigner abondamment. Un pansement classique pourrait ne pas suffire à arrêter une éventuelle hémorragie.

Il existe des techniques très efficaces pour éliminer un angiome, avec l’aide d’un·e spécialiste. En fonction de la surface, de la profondeur, de la localisation et de l’âge du patient, quelques séances de laser prises en charge par la Sécurité sociale et par la mutuelle peuvent vous être proposées. Vous verrez ainsi votre angiome s’assombrir et diminuer progressivement, sans douleur.

Il existe aussi un petit appareil appelé hyfrecator qui permet, à l’aide d’une aiguille très fine, de sceller les vaisseaux sanguins. Votre dermatologue peut également utiliser un scalpel, ou de la cryothérapie (uniquement sur les peaux très claires). Mais ces techniques sont parfois un peu plus douloureuses que le laser, et peuvent laisser des petites marques. En somme, il n’y a aucune honte à laisser un angiome sur sa peau  s’il ne représente aucun danger, et si vous tenez vraiment à vous en débarrasser, demander l’aide d’un expert.

À lire aussi

Elena Bizzotto Article publié le


Partagez :