Sponsorisé par Crédit Agricole

Certains l’adorent, et d’autres la fuient…la sieste ne laisse pas indifférent. Car si elle permet d’apaiser les émotions et de préserver sa santé mentale et physique, elle peut aussi perturber le sommeil lorsqu’elle n’est pas pratiquée au bon moment.

5 questions à se poser sur la sieste © iStock

Dans la plupart des pays chauds d’Europe et d’Asie, le repos réparateur de l’après-midi fait partie de la vie quotidienne. Les dernières recherches scientifiques confirment d’ailleurs les bienfaits d’un petit somme en milieu de journée, qui peut améliorer la santé, la performance et le bien-être. De plus en plus d’entreprises s’équipent de salles de sieste ou d’espaces dédiés pour leurs employés. Si vous êtes un nouvel adepte, voici quelques questions qui vous ont peut-être traversé l’esprit :

Quelle est la durée idéale d’une sieste ?

La sieste idéale dure environ une vingtaine de minutes. D’après le site She knows, il est possible de l’augmenter progressivement jusqu’à atteindre une heure ou une heure et demi, afin de traverser toutes les étapes importantes du sommeil. Vous pouvez donc adapter la durée de la sieste à vos besoins et à votre rythme quotidien.

Quels sont les bienfaits de la sieste ?

Prendre le temps de se reposer pendant la journée permet de diminuer la tension artérielle, de réduire les risques de dépression, d’obésité et de diabète, ainsi que les risques métaboliques. Des études ont prouvé que les personnes habituées à faire la sieste sont moins susceptibles de souffrir d’une maladie cardiovasculaire. En cas de mauvais sommeil, elle permet de récupérer. La sieste est également idéale pour réguler les émotions et soulager l’anxiété.

Est-ce qu’une sieste m’empêchera de dormir la nuit ?

Ca dépend. Si vous faites la sieste en milieu de matinée, vous ne ressentirez aucune conséquence sur votre sommeil la nuit. Les siestes tardives, en fin d’après-midi, et qui durent plus de 20 minutes, peuvent provoquer une insomnie. Comme pour les bébés, les troubles de sommeil sont parfois liés à l’irritabilité, la colère, la dépression ou l’épuisement mental. Une sieste de 20 minutes au bon moment de la journée peut aider à s’apaiser et à mieux dormir la nuit.

La sieste peut-elle améliorer mes performances ?

Une étude menée par les chercheurs d’Harvard, aux Etats-Unis, a prouvé que la vitesse d’une performance motrice est la même chez une personne après la sieste qu’après une nuit complète de sommeil. Elle représente donc un excellent moyen de booster ses performances physiques, tout en stimulant la créativité, la mémoire et la motivation.

La sieste est-elle bénéfique pour tous ?

Tous les enfants ont besoin de siestes, mais les adultes qui ne l’aiment pas n’en profiteront pas, précise She Knows. Ces personnes risquent de se sentir mal après s’être réveillés, et de ne pas ressentir les bienfaits qui ont été mentionnés.

À lire aussi

Elena Bizzotto Article publié le


Partagez :