Le menthol est un produit chimique fabriqué initialement par la menthe pour se défendre des prédateurs. Dans notre corps, il agit sur les protéines, les neurones et le cerveau pour nous faire croire que notre langue est en contact avec un élément froid.

Pourquoi la menthe nous rafraîchit-elle ? © iStock

Si vous grignotez une feuille de menthe, vous remarquerez peut-être qu’elle rafraîchit votre bouche. Pourquoi ? Parce que la menthe, tout comme le piment avec la capsaïcine, est capable de libérer un produit chimique étonnant : le menthol. D’après le site Live Science, ce processus serait le résultat d’une réaction de défense biologique.

Les scientifiques pensent que les ancêtres des plantes pourraient avoir commencé à produire certains composés pour dissuader les prédateurs. Grâce à la sélection naturelle, les produits chimiques les plus efficaces ont été transmis d’une génération à l’autre. Voici pourquoi la menthe fabrique du menthol. Mais encore, pourquoi ce produit nous rafraîchit la bouche ?

Le menthol et la capsaïcine affectent tous deux le système des récepteurs sensoriels qui concernent par exemple le toucher, la température et la douleur. Ce réseau complexe de neurones surveille son environnement à l’aide d’un ensemble de protéines intégrées dans les membranes cellulaires.

Tromper le cerveau

Les protéines contrôlent de minuscules tunnels appelés canaux ioniques. Quand un produit chimique ou de la chaleur sont détectés, les protéines s’activent ou ouvrent les canaux, permettant aux ions de pénétrer dans la membrane cellulaire. Ce ions frais déclenchent un signal électrique qui va tout droit au cerveau.

Notre matière grise est ainsi alertée que les récepteurs de froid sur la langue ont été déclenchés, qui se traduit par une sensation de langue froide. Les molécules de menthol arrivent donc à “tromper” notre organisme en déclenchant un processus associé au froid, alors que l’extérieur n’est pas réellement plus frais.

La prochaine fois que vous posez votre langue sur une glace à la menthe, vous saurez donc que les cristaux glacés ne sont pas les seuls à vous faire frissonner. Attention toutefois : éviter de gober plusieurs bouquets de menthe quotidiennement. Des concentrations élevées de menthol peuvent provoquer l’effet inverse et entraîner une légère augmentation de la température corporelle à cause d’une inflammation locale.

À lire aussi

Elena Bizzotto Article publié le 29 juil. 2019


Partagez :