Un dérèglement hormonal comme le fait d’arrêter la pilule contraceptive peut provoquer des problèmes de peau. Pour limiter l’apparition de l’acné, il existe des solutions naturelles liées à  l’alimentation, aux nutriments, au sucre, aux produits laitiers et au foie.

Eviter l'acné lorsqu'on arrête la pilule © iStock

Pour beaucoup de femmes, l’arrêt de la pilule est une source d’inquiétude. Migraine, prise de poids, dérèglement hormonal…de nombreux symptômes peuvent apparaître lorsqu’on perturbe l’équilibre de l’organisme. Mais une autre grande interrogation concerne la peau : l’acné tant détestée pendant l’adolescence va-t-elle revenir ? En effet, certaines personnes peuvent développer des problèmes de peau quelques mois après avoir arrêté leur contraception orale.

Elle peut survenir partout : sur le visage, la poitrine, le cou, ou le dos. Certaines personnes reprennent la pilule tellement elles ont du mal à supporter un retour d’acné. Mais il existe des solutions adaptées et naturelles qui permettent d’atténuer cette réaction.

Les nutriments

La pilule contraceptive peut nuire à la bonne absorption de certains nutriments, rappelle le site Mind Body Green, et notamment du zinc. Or, le zinc favorise la fonction immunitaire et une peau saine. Ce minéral peut inhiber l’apparition des boutons en empêchant les bactéries de se développer au niveau des glandes sudoripares. Il aide également l’organisme à utiliser la vitamine A, qui favorise une peau saine et réduit l’acné.

Faites le plein de nutriments grâce à une alimentation saine. Les fruits de mer, les noix et les céréales complètes contiennent naturellement du zinc. Si vous avez arrêté la pilule pour un projet de grossesse, vous pouvez commencer à prendre des vitamines prénatales pour reconstituer vos stocks de nutriments.  

Déséquilibres hormonaux

Dès l’arrêt de la pilule, les hormones comme la testostérone réapparaissent d’un coup. La peau peut donc s’enflammer tout aussi rapidement. Pour venir à bout de ce problème, essayez d’équilibrer votre taux de sucre dans le sang. En effet, la fluctuation de la glycémie peut déclencher une augmentation des androgènes comme la testostérone. Privilégiez des repas qui conviennent des protéines, des fibres et des matières grasses.

Troubles intestinaux

La pilule peut nuire à la flore buccale, vaginale et intestinale. Ces dommages subsistent lorsque vous arrêtez ce contraceptif, ouvrant la voie à l’acné. Les produits laitiers, en particulier le lait, peuvent aggraver ce problème, directement lié à l’apparition de l’acné. Essayez de diminuer la consommation de produits laitiers et d’augmenter les fibres pour favoriser votre équilibre intestinal, ou demandez conseil à votre médecin pour adapter votre alimentation à ce que votre organisme est en train de traverser. Les aliments comme les artichauts, les graines de lin, les graines de chia, les avocats, les oignons, l’ail, le céleri, ainsi que les légumes verts sont vos meilleurs pour combattre l’acné.

Un foie fatigué

Le foie est un organe essentiel pour traiter les hormones et filtrer les toxines. Lorsqu’il ne fonctionne pas bien, les hormones s’accumulent et l’acné apparaît. Aidez votre foie à bien travailler en suivant une cure disponible en pharmacie ou parapharmacie.

À lire aussi

Elena Bizzotto Article publié le


Partagez :