Le voyage implique une part de découverte et d’inconnu. Et l’inconnu peut être stressant à vivre pour les personnes qui ont du mal à lâcher prise. Apprenez à vous détendre, déconnecter du travail et vous organiser pour passer un bon moment en vacances, avec toute votre famille.

Comment éviter que l'anxiété gâche les vacances © iStock

La valise est prête. Vous n’avez pas oublié le bikini, ni la brosse à dents, ni la serviette, ni les écouteurs. Mais il y a un élément indésirable qui risque de se glisser dans vos affaires : l’anxiété. Le voyage implique une sortie de notre zone de confort et de notre routine quotidienne. Pour certaines personnes, l’inconnu et la nouveauté peuvent déclencher une certaine nervosité.

Vols retardés, trains annulés, objets oubliés ou perdus, GPS en panne, sommeil perturbé, nourriture pas à notre goût…les motifs de stress en vacances sont multiples. La clé pour retrouver le sourire, c’est d’apprendre à gérer ces moments angoissants. Voici quelques conseils :

Tout peut arriver

Plutôt que de trop penser à toutes les choses qui pourraient mal tourner pendant vos vacances avant même qu’elles n’arrivent, il vaut mieux se concentrer sur l’excitation du voyage. Il n’y a aucune raison de s’inquiéter de quelque chose qui n’est pas arrivé, et qui n’arrivera peut-être jamais.

Pas d’attentes irréalistes

Evitez de placer la barre des attentes trop haute avant de partir en vacances, surtout si vous avez des enfants. Soyez indulgent avec vous-même et avec vos compagnons de voyage, car les nouvelles situations entraînent des comportements différents.

Les enfants pleurent

Votre bébé n’arrête pas de pleurer ? C’est normal. Chaque famille a déjà vécu ce genre de situation. Essayez de ne pas penser à la façon dont les autres personnes dans l’avion, le train ou le bateau, peuvent vous juger. Rappelez-vous plutôt que tous les bébés pleurent et que c’est parfaitement normal.

Planifiez, mais pas trop

Avoir une idée de ce que vous voulez faire pendant les vacances, ça aide, mais n’en faites pas trop. S’inquiéter d’insérer une foule d’activités et de lieux à visiter dans son itinéraire peut se transformer en source d’anxiété. Privilégiez plutôt une organisation flexible et laissez-vous la possibilité de changer d’avis au fil des jours.

Quelque chose de relaxant

Si vous savez que vous allez être anxieux, assurez-vous d’apporter quelque chose qui vous aidera à vous détendre et à vous distraire. Il peut s’agir de musique, d’une méditation guidée, d’un podcast, d’un bon film ou d’une bonne série, d’une couverture ou d’un oreiller réconfortant, d’un animal en peluche, ou de tout objet qui vous rassure.

Déconnectez du travail

Évitez autant que possible de penser ou de parler du travail. Cela signifie également désactiver l’accès à vos mails et éteindre le téléphone professionnel. Prévenez vos collègues que vous ne serez pas disponible, sauf en cas d’urgence.

À lire aussi


Partagez :