Pourquoi c’est important 

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité de par le monde. Si la science comprend pourquoi l’arrêt du tabac et l’activité physique par exemple, protègent de ces maladies, on connaît moins les causes qui font que le régime méditerranéen ou le régime DASH sont protecteurs.

Depuis quelques décennies déjà, on sait que l’oxyde nitrique (NO), un métabolite des nitratres contenu dans les aliments, a un effet bénéfique sur la paroi des vaisseaux sanguins et les performances en endurance. Selon plusieurs études, la réponse à une partie des effets protecteurs de ces régimes riches en végétaux pourrait se trouver dans ces fameux nitrates. On parle bien évidemment ici des nitrates naturellement contenus dans les aliments et non pas ceux ajoutés par les industriels dans certains produits, comme les charcuteries, pour éviter la croissance des bactéries ou rehausser la saveur et la couleur des aliments.

Lire aussi : Performance : pourquoi les athlètes avalent du jus de betterave

Les études 

Les maladies cardiovasculaires sont maintenant reconnues comme étant causées, entre autres, par une inflammation à bas bruit et une immunité « défaillante » tout au long de la vie. C’est sur ces points précis que pourraient agir les nitrates des légumes.

En effet, selon plusieurs études chez l’homme et l’animal, les nitrates activeraient une enzyme spécifique dans les cellules musculaires et cardiaques qui permet la prolifération d’une deuxième molécule induisant un relâchement et une baisse de l’adhésion des cellules immunitaires. Les nitrates influenceraient également un nombre conséquent d’autres échanges entre les cellules qui se traduiraient in fine par des effets anti-inflammatoires et régulateurs de l’immunité.

Ces mécanismes semblent être confirmés par des études épidémiologiques d’envergure bien que ces dernières reflètent uniquement des observations.

Lire aussi : L’activité physique régénère le coeur

En pratique `

Les principaux effets des nitrates au sein de ces aliments et de ces régimes complexes seraient de : 

  • Promouvoir l’équilibre immunitaire et inflammatoire
  • Réduire les taux de cholestérol (un marqueur cardiovasculaire controversé)
  • Réduire l’hypertension en induisant un relâchement des vaisseaux sanguins

Néanmoins, n’oublions pas qu’en alimentation, il semble ne pas y avoir de molécule miracle mais une interaction permanente entre les molécules au sein de régime complexe. Pour se protéger contre les maladies cardiovasculaires, il est donc possible consommer plus de nitrates via des aliments qui en sont riches comme les épinards (et les légumes verts à feuilles en général), le céleri, les radis ou la betterave, mais il vaut mieux surtout adopter un régime méditerranéen, pratiquer une activité physique régulière et apprendre à gérer son stress.

Lire aussi : Coeur, cerveau, immunité : les vertus santé de l’ail


Partagez :