Des démangeaisons, des saignements, des fuites ou encore des difficultés à aller à la selle sont des symptômes gênants. Or, ils concernent une grande partie de la population après l’âge de 50 ans. Découvrez les raisons les plus fréquentes, et les solutions à y apporter.

Douleur dans l'arrière-train : quelles sont les causes ? © iStock

Avec le temps, les muscles et les ligaments du plancher pelvien et du rectum peuvent s’affaiblir. A l’âge de 50 ans, environ la moitié des Américains souffrent d’hémorroïdes, d’après le site Consumer Reports. Ce type de problème étant assez désagréable à aborder, même avec son médecin, il est souvent mis de côté. Or, les douleurs dans la région pelvienne peuvent être traitées. Voici quelques causes fréquentes, et les solutions à envisager.

Hémorroïdes

Les hémorroïdes se manifestent souvent après une constipation ou une diarrhée. Elles se développent lorsque les veines à l’intérieur du rectum ou à l’extérieur de l’anus deviennent enflées. Bien qu’elles puissent provoquer des douleurs, certaines personnes ne les remarquent pas jusqu’à ce qu’elles observent des traces de sang sur le papier hygiénique.

La plupart des hémorroïdes disparaîtront d’elles-mêmes en quelques semaines ou moins. En attendant, évitez de vous fatiguer ou de rester assis trop longtemps sur les toilettes. Certains produits disponibles en pharmacie peuvent vous soulager, mais pensez à consulter votre médecin si le problème persiste ou s’aggrave.

Constipation

Aller à la selle tous les jours n’est pas forcément un signe de bonne santé. Mais si le nombre de selles descend à moins de trois par semaine, et que vous ressentez une impression de ne pas pouvoir vider complètement votre intestin, vous souffrez probablement de constipation. Un changement d’hygiène de vie peut déjà faire des miracles pour résoudre ce problème.

L’exercice physique, la consommation d’eau, et une alimentation riche en fibres aide les selles à descendre plus facilement. Certains laxatifs en vente libre peuvent soulager les cas les plus désagréables, mais il est important de consulter un médecin si vous avez régulièrement besoin de ces médicaments, ou si la constipation persiste après l’exercice et les changements alimentaires.

Incontinence

L’incontinence anale est un problème plus fréquent chez les personnes âgées et les femmes ménopausées qui ont accouché par voie vaginale. Un gastro-entérologue peut vous aider à traiter les symptômes après avoir testé les fonctions de votre plancher pelvien, votre rectum et votre sphincter. Des exercices ciblés peuvent aider à renforcer certains muscles, et le fait d’éviter les aliments gras et ceux qui provoquent des ballonnements peut aider à contrôler les fuites.

Démangeaisons

Les troubles cutanés courants comme le psoriasis peuvent affecter la région autour de l’anus et causer des démangeaisons, tout comme les infections fongiques, les oxyures, les infections à levures et, rarement, les cancers de la peau ou de l’anus. Évitez d’utiliser des lingettes parfumées, qui peuvent irriter davantage la peau, et assurez-vous de garder la zone propre et sèche. Si les démangeaisons persistent, consultez votre médecin pour une évaluation.

À lire aussi


Partagez :