Devoir essorer son t-shirt alors qu’il ne fait pas trop chaud, qu’on ne pratique pas d’exercice physique, et que le stress n’est pas trop élevé, a de quoi justifier certaines questions. Voici quelques raisons médicales qui peuvent y répondre.

4 raisons qui expliquent une transpiration excessive © iStock

Arborer fièrement un débardeur trempé en sortant de la salle de sport est une chose. Mais dégouliner des aisselles pendant un déjeuner entre amis, au bureau, ou dans n’importe quelle autre situation anodine n’est franchement pas agréable. Vous avez probablement de nombreuses questions en tête : pourquoi est-ce que je transpire autant ? Quelle est la quantité de sueur “normale” ? Est-ce que je dois consulter un médecin ?

La transpiration, en soi, n’est pas une mauvaise chose. C’est un processus tout à fait normal du corps, qui aide à réguler sa température. Quand il se réchauffe, il évacue la chaleur par la peau. La sueur, composée principalement d’eau, s’évapore et refroidit ainsi l’organisme. Plus le corps est chaud, à cause du stress, de l’exercice ou de la météo, plus il transpire. Les nerfs peuvent également déclencher la production de sueur, c’est pourquoi nous avons les paumes moites lors d’un entretien d’embauche ou d’un premier rendez-vous.

La quantité de sueur varie d’une personne à l’autre, en fonction de son ADN, explique le site Best Health Mag. Les gènes déterminent le nombre de glandes sudoripares. Mais avoir un grand nombre de ces glandes ne signifie pas nécessairement que la quantité de transpiration sera forcément excessive. Des personnes ayant peu de glandes sudoripares peuvent produire autant de transpiration que celles qui en ont plus. Voici donc quelques raisons médicales qui expliquent cette différence :

Médicaments

Certains traitements, y compris des antibiotiques, des hypotenseurs, plusieurs médicaments psychiatriques et même des suppléments en vente libre, peuvent stimuler la transpiration lorsque vous ne faites pas d’efforts. Vérifiez la liste des effets secondaires et discutez-en avec votre pharmacien et médecin traitant si vous avez un doute.

Hyperactivité thyroïdienne

Si cette petite glande en forme de papillon dans votre cou produit des niveaux élevés de l’hormone thyroxine, votre métabolisme est stimulé, et le corps se met à transpirer. Si vous soupçonnez qu’un problème thyroïdien est à l’origine de votre transpiration, surveillez les éventuels autres symptômes et prenez rendez-vous avec votre médecin.

Une maladie chronique

Les maladies cardiaques et pulmonaires, ainsi que plusieurs types de cancer, peuvent également provoquer une transpiration excessive. Mais ce symptôme ne sera probablement pas le premier à être remarqué si vous souffrez de ces maladies.

Hyperhidrose

Le diagnostic médical le plus courant en cas de transpiration excessive est l’hyperhidrose, un dysfonctionnement du système nerveux central. Des millions de personnes souffrent de cette maladie, qui affecte généralement les mains, les pieds, les aisselles et le visage. Le stress et la nervosité peuvent aggraver le problème. Les symptômes : des mains mouillées, et des pieds qui glissent dans les chaussures, au point où le quotidien de la personne est affectée par ce problème. Un médecin pourra proposer des solutions adaptées.

À lire aussi


Partagez :