Vous protégez votre peau de la cuvette des toilettes publiques avec du papier toilettes ? Vous allez être déçu·e d’apprendre que cette habitude est totalement inutile pour vous protéger des germes et des bactéries. Découvrez les autres gestes d’hygiène quotidiens qui ne servent à rien.

5 habitudes d'hygiène totalement inutiles © iStock

Oui, les germes et les bactéries sont partout. Mais la plupart d’entre eux ne nous feront aucun mal, et notre système immunitaire arrive à s’en débarrasser assez facilement. Malgré tout, nous avons tendance à beaucoup nous en inquiéter. Si vous faites partie des personnes qui utilisent leur pied pour tirer la chasse d’eau des toilettes publiques, préparez-vous à être déçu·e. Voici cinq habitudes complètement inutiles.

Protéger le siège des toilettes

Placer une couche de papier toilette entre nos fesses et le siège des toilettes publiques peut nous rassurer, mais en réalité, nous pourrions aussi bien nous asseoir directement. Ce type de protection est absorbant, et toute bactérie sera rapidement en contact avec notre peau. Mais ne paniquez pas : c’est justement la peau qui crée une barrière. Toute bactérie potentiellement problématique que vous pourriez attraper devrait trouver un moyen de pénétrer dans votre corps par une plaie ouverte ou, plus probablement, par vos mains.

Utiliser sa manche pour ouvrir une porte

C’est une bonne idée de créer une séparation entre une poignée de porte pleine de germes et vos mains, mais votre propre manche de chemise n’est pas suffisante. En effet, toutes les bactéries qui se trouvent sur la poignée de la porte se déplacent vers vos vêtements. Elles peuvent s’accrocher facilement aux agents pathogènes, et au moment où vos mains se frotteront contre les vêtements, elles seront contaminées. Il est donc plus utile de prendre un bout de papier toilette à jeter pour ouvrir une porte.

Appeler l’ascenseur avec son coude

Certaines personnes, dans le but d’éviter les bactéries et les virus sur les surfaces publiques, utiliseront le dos de leurs mains, leurs avant-bras ou même leurs coudes pour toucher les surfaces. C’est un effort admirable, mais pas très efficace. Le dos de votre main, tout comme votre front, risque d’entrer en contact avec votre visage ou d’autres zones vulnérables.

Nettoyer avec une lingette antibactérienne

Vous pouvez faire plus de mal que de bien si vous essuyez rapidement plusieurs surfaces avec une seule lingette antibactérienne. Certaines bactéries nocives survivent à un nettoyage superficiel, et vous risques de répandre des bactéries d’une pièce à l’autre si vous ne changez pas de lingette régulièrement.

Utiliser des gels désinfectants pour les mains

Bien que ces gels soient pratiques lorsque vous n’avez pas accès à de l’eau et du savon, ces produits peuvent devenir mauvais pour votre santé. Une utilisation excessive peut entraîner l’élimination des bactéries naturelles de la peau, ce qui vous rend plus vulnérable aux autres bactéries.

À lire aussi


Partagez :