Si le bas du dos vous arrache une grimace dès que vous posez un pied par terre le matin, il est temps de trouver des solutions. Des douleurs intenses qui affectent les activités quotidiennes doivent être prises en charge. Vous pouvez commencer par déterminer la cause de ce problème.

Comprendre le mal de dos au réveil © iStock

Se réveiller avec des douleurs lombaires peut ralentir le début de notre journée et nous rendre de mauvaise humeur. Ce problème peut être lié à un notre posture de sommeil, à un matelas mal adapté, ou encore à des maladies à ne pas sous-estimer. Déterminer la raison de la douleur permet de trouver des solutions pour régler ce problème et se réveiller de nouveau avec le sourire aux lèvres. Voici quelques causes possibles :

Discopathie dégénérative

Avec l’âge, l’usure naturelle des disques de la moelle épinière peut entraîner un rétrécissement du canal rachidien lombaire. Il s’agit de la discopathie dégénérative. Ce rétrécissement peut comprimer les nerfs du dos, et entraîner ainsi de la douleur, une raideur, et une mobilité réduite au niveau du bas du dos ou du cou. La douleur peut varier de légère à très intense et peut irradier vers d’autres parties du corps. Un rendez-vous chez le médecin s’impose pour avoir accès à un traitement adapté.

Fibromyalgie

La douleur et la raideur matinales du dos sont des symptômes que les personnes atteintes de fibromyalgie ressentent souvent. Cette maladie chronique difficile à diagnostiquer se manifeste de façon très variable. Il peut s’agir de fatigue, douleur, sensibilité dans de nombreuses parties du corps, troubles du sommeil, problèmes de mémoire et de concentration, syndrome du côlon irritable, maux de tête, et d’autres encore. Discutez de ces symptômes avec votre médecin pour établir un diagnostic précis, et pour trouver des solutions.

Mauvais lever

La façon dont une personne se lève du lit peut être vitale pour prévenir les maux et les douleurs au petit matin. Même si une personne est bien reposée, le fait de se lever trop rapidement ou de se pencher trop en avant en sortant du lit peut causer une tension au niveau du dos. Pour réduire le risque de douleurs, déplacez-vous lentement jusqu’au bord du lit, utilisez les bras comme levier pour passer en position assise sur le côté du lit. Prenez quelques secondes pour vous ajuster à cette position, puis placez lentement les pieds sur le sol et levez-vous.

En faire trop la veille

L’exercice régulier peut aider à renforcer le dos et à réduire les douleurs, mais en en faire trop peut produire l’effet inverse. Il est également très important de prêter attention à sa posture pendant et après toute activité physique intense. Un échauffement et un refroidissement appropriés peuvent aider à éviter les douleurs. Si vous sentez que vous avez trop forcé, appliquez des compresses chaudes ou froids sur la zone affectée. Il est important d’obtenir rapidement un traitement médical pour les douleurs intenses qui rendent le mouvement et les activités quotidiennes difficiles.

Mauvaise posture de sommeil

Certaines postures pendant la nuit peuvent solliciter davantage le bas du dos, les hanches et le cou. Essayez de placer des oreillers autour de votre corps pour mieux le soutenir pendant la nuit, et trouver ainsi une position confortable.

Matelas sans support

Un matelas qui ne supporte pas entièrement le poids ou la forme de notre corps peut provoquer des maux de dos. Les fabricants recommandent généralement un changement de matelas tous les 10 ans. Certaines études citées par Medical News Today suggèrent qu’un matelas d’une fermeté moyenne serait le meilleur choix pour les personnes souffrant de douleurs lombaires chroniques.

À lire aussi


Partagez :