Acheter le matelas le moins cher, sans faire attention à ce qu’il contient, sans le tester, et sans avoir le temps de bien y réfléchir est un échec quasi-assuré. Découvrez comment éviter les erreurs les plus fréquentes en termes de choix de matelas.

5 erreurs à éviter lorsqu'on achète un matelas © iStock

Votre dos vous fait souffrir, votre corps s’enfonce dans le lit quand vous allez vous coucher, ou vous savez tout simplement qu’il est temps de changer votre matelas ? Peu importe la raison qui vous pousse à faire cet achat, assurez-vous de faire le bon choix pour passer des nuits paisibles. Voici donc les erreurs les plus courantes à éviter lorsqu’on décide de changer de matelas :

Ignorer l’intérieur

Un matelas est une boîte fermée, rappelle le New York Times, et à moins que vous n’ayez des superpouvoirs, vous ne savez pas ce qu’il contient. Ne vous contentez pas de descriptions vagues telles que mousse “premium” ou “de haute qualité”. Demandez plus d’informations et essayez de trouver la matière et la densité la plus adaptée à votre sommeil et celle de votre éventuel·le partenaire.

Choisir le moins cher

Étant donné que vous utiliserez votre matelas pendant plusieurs heures chaque nuit, au cours des dix prochaines années, cela vaut la peine de dépenser le maximum de ce que vous pouvez vous permettre. Votre santé est en jeu. 

Se rendre à n’importe quel magasin

Un bon vendeur fournit des informations précises et, si une livraison se passe mal, il s’en charge. Au lieu de courir vers le magasin le plus proche ou la plus grande enseigne, vérifiez grâce aux commentaires sur internet quelle boutique apporte le meilleur suivi au client. Demandez à des amis de vous recommander.

Ne pas tester

Si vous avez besoin de protéger votre dos, il est impératif d’essayer le matelas avant de l’acheter, ou de bénéficier d’un système permettant de changer d’avis et de renvoyer facilement le produit. Si vous préférez vous rendre directement en magasin, apportez votre oreiller. Allongez-vous dans la position où vous dormez habituellement, et demandez à une personne de s’assurer que votre colonne vertébrale est à peu près en ligne droite. Si c’est le cas, et que vous êtes à l’aise, vous avez probablement trouvé le bon matelas.

Se presser

Choisir un matelas en fin d’après-midi, en sortant du travail, ne vous met pas dans les meilleures dispositions. Essayez de vous organiser pour avoir assez de temps pour vous allonger environ 15 minutes sur chaque matelas, pour noter si votre colonne vertébrale est alignée, et si vos hanches et vos épaules sont bien amorties. La période d’essai une fois l’achat réalisé vous permettra de vous assurer que le matelas n’est pas seulement confortable, mais qu’il vous aide aussi à bien dormir.

À lire aussi


Partagez :