Qu’est-ce que c’est ?

Le mot Reiki est l’assemblage des mots japonais « rei » (signifiant « universel » ou «sagesse de Dieu») et « ki » (désignant l’« énergie de vie »). C’est une forme de thérapie énergétique japonaise qui vise à réduire le stress et à favoriser la relaxation.
Elle est utilisée au Japon depuis des millénaires mais sa forme actuelle la plus utilisée a été développée en 1922 par Mikao Usui, un bouddhiste japonais. Cette pratique a gagné les Etats-Unis via Hawaï dans les années 1940 et l’Europe dans les années 1980.
Le Reiki est administré par « imposition des mains » et repose sur l’idée qu’une « énergie vitale » invisible nous traverse et nous fait vivre. Si l’énergie vitale est faible, nous serions plus susceptibles de tomber malade ou de ressentir du stress, et si elle est élevée, nous serions plus capables d’être heureux et en bonne santé.

En France, deux écoles de praticiens semblent s’affronter : celle du Reiki traditionnel et celle du Reiki Usui. Nous vous renvoyons aux sites internet de ces deux courants, indiqués plus bas, pour en savoir plus sur ce qui les distingue. Dans les études c’est le Reiki Usui qui est utilisé.

Pour qui ? Pour quoi ?

Le Reiki est censé favoriser la relaxation, aider les processus naturels de guérison du corps et développer le bien-être émotionnel, mental et spirituel. Cette technique s’adresse donc en priorité aux personnes stressées mais aussi déprimées.
Mais le Reiki pourrait aussi induire une relaxation profonde, aider les gens à faire face aux difficultés, soulager le stress émotionnel et améliorer le bien-être général selon ses adeptes.

Comment ça marche ?

Selon les praticiens du Reiki, une force vitale circule dans le corps physique et autour du corps existe un champ d’énergie appelé l’aura. La perturbation de ce flux de force vitale entraînerait une diminution de la fonction d’un ou plusieurs organes et tissus du corps physique.
La force vitale serait sensible aux pensées et aux sentiments. Accepter, consciemment ou inconsciemment, des pensées ou des sentiments négatifs à son égard, pourrait donc perturber cette force et diminuer la fonction vitale des organes et des cellules du corps physique.

Le Reiki guérirait en passant à travers les parties affectées du champ énergétique pour les charger d’énergie positive. Il élèverait ainsi le niveau vibratoire du champ d’énergie dans et autour du corps physique, ce qui éliminerait l’énergie négative qui y est attachée. Ce faisant, le Reiki dégagerait les voies énergétiques, permettant ainsi à la force vitale de circuler d’une manière saine et naturelle.

Qu’en dit la science ?

La mise en évidence scientifique des perturbations de la force vitale ou de comment fonctionne l’imposition des mains est impossible. En revanche, il existe des études, plus ou moins rigoureuses (plutôt moins que plus) concernant les effets du Reiki sur différentes conditions.
L’effet du Reiki a ainsi été évalué sur le stress, la douleur, la dépression et l’anxiété essentiellement.

Si en 2009, une méta-analyse des études sur les effets santé (en général) du Reiki concluait à l’absence de preuves suffisantes, des essais cliniques ont été menés depuis. Concernant la dépression et l’anxiété, une revue Cochrane était arrivée à la conclusion que le Reiki n’avait ni effet positif ni effet négatif, essentiellement par manque de rigueur dans la méthodologie des études évaluées. Mais une autre revue est arrivée à une conclusion différente à peu près dans les mêmes temps (« malgré un échantillon de personnes limité »). 
Depuis, il y a eu un essai clinique évaluant les effets du Reiki sur le stress et l’anxiété par rapport à une autre intervention (massage et repos) et un groupe témoin (sans intervention). C’est dans le groupe « Reiki+ massage » que les chercheurs ont noté des améliorations significatives du stress et de l’anxiété, par rapport aux autres groupes.

En 2017, un essai contrôlé, réalisé en aveugle chez des patients opérés pour une prothèse du genou, a trouvé que seuls les participants du groupe « Reiki » avaient vu leur douleur, leur tension artérielle et leur anxiété améliorées (par rapport à un groupe à qui on a fait du « faux Reiki » et un autre n’ayant eu que les soins standards). 
Concernant l’hypertension, une petite étude conduite dans un hôpital indien a conclu en 2018 que le Reiki était efficace pour diminuer la tension artérielle. Pour la douleur, une méta-analyse de 2018 est arrivée à une conclusion similaire : le Reiki permettrait bien de diminuer la douleur ressentie.

En résumé, les études sont encore contradictoires et les preuves assez faibles mais elles sont de plus en plus nombreuses depuis 10 ans ce qui permettra sans doute d’ici quelques années d’avoir une meilleure vision de son efficacité réelle contre le stress, la douleur, la douleur ou encore l’hypertension.

En pratique

Lors d’une séance de Reiki, le patient est assis sur une chaise confortable, ou allongé sur une table, entièrement habillé. 
Le praticien place légèrement ses mains sur ou au-dessus de zones spécifiques de la tête, des membres et du torse en utilisant différentes formes d’ouverture des mains, pendant 2 à 5 minutes. Les mains peuvent être placées sur 20 zones différentes du corps.
S’il y a une blessure particulière, comme une brûlure, les mains peuvent être tenues juste au-dessus de la blessure.
Pendant que le praticien tient légèrement ses mains sur ou au-dessus du corps, un transfert d’énergie aurait lieu. Lorsque le praticien sent que la chaleur, ou l’énergie, dans ses mains a diminué, il enlève ses mains et peut alors les placer sur une autre partie du corps.
Une séance dure entre 15 et 90 minutes.

Pour en savoir plus 

Des livres : 

Des sites :

Références

vanderVaart S, Gijsen VM, de Wildt SN, Koren G. A systematic review of the therapeutic effects of Reiki. J Altern Complement Med. 2009 Nov;15(11):1157-69.
Joyce J, Herbison GP. Reiki for depression and anxiety. Cochrane Database Syst Rev. 2015 Apr 3;(4):CD006833.
Kurebayashi LF, Turrini RN, Souza TP, Takiguchi RS, Kuba G, Nagumo MT. Massage and Reiki used to reduce stress and anxiety: Randomized Clinical Trial. Rev Lat Am Enfermagem. 2016 Nov 28;24:e2834. doi: 10.1590/1518-8345.1614.2834.
Baldwin AL, Vitale A, Brownell E, Kryak E, Rand W. Effects of Reiki on Pain, Anxiety, and Blood Pressure in Patients Undergoing Knee Replacement: A Pilot Study. Holist Nurs Pract. 2017 Mar/Apr;31(2):80-89.
Yohannan Nisha, Kavitha Senthil R : Effects of reiki therapy on blood pressure for subjects with hypertension in selected hospital, Bangalore. International Journal of Nursing Care, 2018, Volume : 6, Issue : 2.
Melike Demir Doğan : The effect of reiki on pain: A meta-analysis. Complementary Therapies in Clinical Practice Volume 31, May 2018, Pages 384-387.


Partagez :