Pourquoi c’est important

Les fruits et légumes sont conseillés en prévention de nombreuses maladies, notamment cardiovasculaires, mais aussi diabète et obésité, et dans une moindre mesure, cancers. Ces bénéfices pourraient être dus à leur richesse en composés antioxydants, notamment vitamine C, caroténoïdes, composés phénoliques. Si LaNutrition recommande plutôt de consommer fruits et légumes entiers, la pratique du « juicing » est très répandue : les jus peuvent être constitués de légumes, de fruits ou d’un mélange de légumes. Il est donc intéressant de voir si les jus peuvent être avantageux pour la santé.

Ce que les chercheurs ont trouvé

Les volontaires, en bonne santé, étaient au nombre de 35 : 18 ont consommé chaque jour 300 mL d’un jus de fruits et légumes pendant 60 jours, tandis que 17 servaient de groupe de contrôle. Tous consommaient la même nourriture. Le jus faisait appel aux ingrédients suivants : pomme, orange, laitue, choux, concombre.

Résultats : aucun bénéfice n’a été observé dans le groupe qui consommait le jus frais, qu’il s’agisse du poids, de l’indice de masse corporelle, du tour de taille, ou de marqueurs comme la glycémie, les triglycérides, le cholestérol, ainsi que des marqueurs du stress oxydant.

En pratique

Les jus sont souvent préconisés par des praticiens de santé, en particulier par certains naturopathes. Mais cette étude ne confirme pas les bons résultats observés dans des expériences chez l’animal : baisse du stress oxydant, prévention de l’obésité. Comment l’expliquer ? Il est possible que l’étude n’ait pas été conduite suffisamment longtemps pour constater des bénéfices. Par ailleurs, les participants étaient tous en bonne santé et peut-être les résultats auraient-ils été différents avec des personnes à risque. Enfin, des études suggèrent que les composés phytochimiques antioxydants sont moins bien absorbés dans les jus que dans les aliments entiers, notamment assaisonnés et cuits.

LaNutrition conseille de privilégier ces fruits et légumes entiers car les preuves en leur faveur sont pour l’instant plus nombreuses et plus consistantes que celles en faveur des jus.

Source

Chiochetta M, Ferreira EJ, Moreira ITDS, Avila RCS, Oliveira AA, Busnello FM,  Braganhol E, Barschak AG. Green Juice in Human Metabolism: A Randomized Trial. J  Am Coll Nutr. 2018 Apr 27:1-7.


Partagez :