Riche en vitamines A, C et B6, en potassium, en magnésium, et en fibres, la patate douce s’intègre parfaitement à tout régime alimentaire. Elle apporte l’énergie nécessaire à l’activité quotidienne, notamment pour le sport. Découvrez les meilleures façons de la préparer.

La patate douce est-elle un aliment santé ? © iStock

Si vous sautez sur chaque occasion possible pour commander des frites de patate douce, ou pour incorporer cet aliment à votre alimentation, vous avez de la chance. Car non seulement cette patate est riche en goût et en couleur, mais elle cache aussi de nombreux nutriments essentiels pour la santé. Et, bonne nouvelle, elle contient moins de calories et de glucides que la pomme de terre classique.

Son apport en vitamine A permet de renforcer le système immunitaire, et maintenir une peau et une vision saines. Les vitamines C et B6 qu’elle contient également sont importantes pour la santé du cerveau et du système nerveux. La patate douce est aussi une bonne source de potassium et de magnésium, deux nutriments qui améliorent la santé cardiaque en régulant la tension artérielle. Enfin, cet aliment est riche en fibres végétales, qui aident à maintenir un poids équilibré et diminuer ainsi les risques de maladies chroniques comme le diabète de type 2.

La bonne cuisson

Les glucides que la patate douce apporte, étant un féculent, fournissent de l’énergie pour l’activité quotidienne, et la performance sportive. Ce légume, comme beaucoup d’autres, s’intègre parfaitement à tout régime alimentaire, et offre toute une palette de vitamines, de minéraux et d’antioxydants. Lorsque vous achetez des patates douces, choisissez celles qui ont une teinte vive, conseille le Time. Plus la patate est colorée, plus son contenu nutritionnel est élevé. Vous n’êtes pas obligé de l’éplucher, car les nutriments se concentrent dans la peau, et il est donc préférable d’opter pour un produit issu de l’agriculture biologique.

Au niveau de la cuisson, la vapeur, l’eau bouillante, le four, et toute autre option à part la friture permet de conserver les nutriments de la patate douce. Faites attention de ne pas trop la faire cuire, car une cuisson trop longue peut entraîner une perte de nutriments. Les vitamines liposolubles comme la vitamine A sont plus faciles à absorber lorsqu’on y associe une source de graisse, comme un peu d’huile d’olive ou de l’avocat. Vous pouvez donc intégrer la patate douce à une soupe, en faire de la purée, ou encore la cuire au four et la déguster accompagnée de houmous et de guacamole. Un vrai régal !

À lire aussi


Partagez :