Passé le cap des 65 ans, des maladies anodines comme le rhume ou la grippe peuvent mettre la santé en danger. Plus de 90% des décès liés à la grippe surviennent chez les seniors. Découvrez comment vous protéger au mieux, et quoi faire en cas de maladie.

Comment prévenir le rhume et la grippe chez les personnes âgées © iStock

Avec l’âge, le système immunitaire n’est souvent plus capable de combattre les infections aussi efficacement qu’auparavant. Conséquence : lorsque les virus comme le rhume et la grippe circulent pendant l’hiver, les personnes âgées sont plus en danger. Le rhume peut causer des maux de gorge et des éternuements, et la grippe entraîne une forte fièvre, une congestion, des douleurs et des frissons. Les deux peuvent évoluer vers la pneumonie, une maladie grave.

Des études récentes, citées par Consumer Reports, suggèrent que la grippe augmente également le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral. En France, l’épidémie de grippe touche entre 2 et 6 millions de personnes. Plus de 90% des décès surviennent chez les plus de 65 ans. Pour le moment, le syndrome grippal est encore relativement faible, mais la situation peut changer. Découvrez comment réduire les risques et prendre soin de vous si vous tombez malade.

Le vaccin

Une vaccination contre la grippe est recommandée pour toutes les personnes âgées de plus de 65 ans, chaque année. En effet, la grippe est imprévisible et l’efficacité du vaccin est variable d’une année à l’autre. Si vous ne vous êtes pas encore fait vacciner contre la grippe, c’est le moment. Il faut compter environ deux semaines pour que le vaccin soit pleinement efficace. L’idéal est donc de le recevoir avant que la saison de la grippe ne commence. Même si le vaccin ne permet pas toujours d’éviter la maladie, il réduit le risque de complications graves et de décès.

Les habitudes de vie

Pour limiter les risques de tomber malade, commencez par vous laver les mains avant et après avoir mangé ou cuisiné, après être allé aux toilettes, après un contact avec une personne malade, après vous êtes mouché, avoir toussé ou éternué. Essayez d’éviter de toucher vos yeux, votre nez et votre bouche, tenez-vous à l’écart des personnes malades, et pratiquez une activité physique régulière, ainsi qu’une alimentation équilibrée.

En cas de maladie

Si vous tombez malade, limitez le contact avec vos proches, et pensez à tousser et à éternuer dans votre coude ou dans un mouchoir en papier. Dès les premiers symptômes, consultez un médecin pour limiter les complications et bénéficier des médicaments nécessaires. Suivez votre traitement à la lettre : qu’il s’agisse d’une grippe ou d’un rhume, il peut vous soulager. Si vous remarquez un essoufflement, des douleurs thoraciques, un état de confusion, des vertiges ou des vomissements persistants, contactez immédiatement un médecin ou un service d’urgence.

À lire aussi


Partagez :