Sortez le panier de pique-nique et invitez tous vos amis pour un barbecue dans le jardin, mais assurez-vous que vos produits sont bien cuits, préparés correctement, et gardés au frais. Votre système digestif et celui de vos invités vous remercieront.

Sécurité alimentaire : les règles à respecter pour un pique-nique © iStock

L’été est la saison parfaite pour organiser un pique-nique. C’est l’occasion de passer un bon moment en famille et entre amis, en extérieur, avec un barbecue et plein de bonnes choses à manger. Mais que vous prévoyez des saucisses, du houmous ou juste quelques chips, il est essentiel de vous assurer que vous respectez les règles de sécurité alimentaire pour éviter de tomber malade. Voici les plus importantes à garder à l’esprit pendant les préparatifs.

Rester au frais

Tout aliment périssable, comme la viande, la volaille, le poisson, le lait, les salades de pâtes, les œufs et les fruits et légumes, qui est laissé à l’extérieur trop longtemps peut atteindre une température qui permet aux bactéries de proliférer. Ces aliments doivent être conservés dans des conditions appropriées, dans une glacière remplie de glace par exemple.

Vomissement, diarrhée et d’autres problèmes de santé risquent de venir gâcher la fête en cas de contamination. Pensez donc à réfrigérer tous les aliments périssables dans les deux heures suivant leur préparation. S’il fait très chaud, la durée limite n’est que d’une heure. Les fruits et légumes frais devraient également être réfrigérés dans les deux heures suivant l’épluchage ou la découpe. Les restes de produits coupés devraient être jetés s’ils sont laissés à la température ambiante pendant plus de deux heures.

Préparer en sécurité

Laisser la nourriture à l’extérieur n’est pas la seule préoccupation. Les maladies d’origine alimentaire peuvent s’inviter à votre pique-nique en cas de mauvaise hygiène au cours de la préparation. Il peut être facile de contaminer des aliments avec de la viande ou des œufs crus si vous utilisez la même planche à découper ou si vous oubliez de vous laver les mains après les avoir touchés. La contamination croisée et la mauvaise cuisson de la viande et de la volaille peuvent entraîner également ce type de problème. Assurez-vous de bien cuire tous vos produits.

Et si on tombe malade ?

Vous pensiez peut-être avoir évité tous les dangers, mais les bactéries ont trouvé un moyen de prendre le dessus sur votre nourriture. Les symptômes d’une maladie d’origine alimentaire peuvent se manifester immédiatement après avoir mangé, ou au bout de quelques jours. Surveillez les douleurs abdominales, les vomissements, la diarrhée ou la fièvre. Bien que la plupart des personnes possèdent un système immunitaire capable de combattre ces maladies en quelques jours, les jeunes, les personnes âgées ou immunodéprimées peuvent rencontrer plus de difficultés. N’hésitez donc pas à demander des soins médicaux si les symptômes s’aggravent.

À lire aussi


Partagez :