N-Acétylcystéine

Sources naturelles de la N-Acétylcystéine

La N-acétylcystéine (NAC) est un acide aminé non essentiel (produit par le corps) qui se convertit en cystéine, un composant du tripeptide : le glutathion (antioxydant). La N-acétylcystéine ne se trouve pas dans les aliments.

La N-acétylcystéine est un antioxydant qui combat les radicaux libres qui endommagent les cellules du corps et l’ADN, comme ils peuvent causer plusieurs maladies. La N-acétylcystéine est essentiel pour prévenir les dommages du foie et des reins causés par l’empoisonnement par l’acétaminophène. Elle aide aussi dans le traitement des bronchites.

Les sources alimentaires de la N-acétylcystéine sont :

Sources de protéines animales :

La N-acétylcystéine est converti en cystéine, qui est un acide aminé non essentiel produit par le corps, mais il nécessite la méthionine pour effectuer cela.

C’est pour cette raison que la cystéine est considérée comme un acide aminé essentiel. Elle est trouvée dans les protéines animales comme le poulet, la dinde, les poissons, les œufs et les produits laitiers surtout le fromage ricotta et les yaourts.

Sources végétales :

La cystéine est trouvée dans certains aliments végétaux. On la retrouve dans l’avoine et le germe de blé, les bananes, les graines de lin, quelques légumes comme le brocoli, le poivron rouge et les oignons, l’ail, le soja.

La cystéine et la méthionine sont des acides aminés très importants. C’est rarement qu’on peut remarquer une déficience. Mais si c’est le cas, il y aura des conséquences comme un retard de croissance chez les enfants et une diminution de l’immunité, une fonte musculaire, une fatigue, une apathie et des dommages du foie.


Partagez :

How Eating

Laissez un commentaire