hémoglobine glyquée et alimentation

Relation hémoglobine glyquée et alimentation chez les diabétiques

L’hémoglobine glyquée ou l’HbA1c désigne le pourcentage d’hémoglobine des globules rouges qui fixent le glucose pendant toute la durée de vie de cette hémoglobine, qui est de 120 jours. Elle sert à indiquer la glycémie moyenne des 3 mois précédant le prélèvement.

Chez les diabétiques, l’hémoglobine glyquéedoit être aux alentours de 6 à 7% pour que le diabète soit équilibré chez une jeune personne. Mais pour les personnes âgées atteintes d’une maladie cardiaque, les objectifs de l’hémoglobine glyquée peuvent être pris à la légère et augmenter jusqu’à 8%. Alors que c’est le contraire pour la femme enceinte diabétique, les objectifs doivent être stricts, avec un pourcentage d’hémoglobine glyquée qui ne doit pas dépasser 6,5%.

Chez les personnes diabétiques qui ont un diabète non bien équilibré, le taux d’hémoglobine glyquée est supérieur à 7%. On remarque parfois des taux qui arrivent à 14 ou 15%, ce qui est très dangereux pour ces personnes diabétiques, car plusieurs organes vitaux peuvent être touchés et détruits (les reins, les yeux, le cœur….).

Généralement, ces personnes ont des troubles dans leur alimentation. Elles ne respectent pas les recommandations et les conseils prescrits dans le sens. Le problème le plus critique est la consommation excessive des glucides à absorption lente, c’est-à-dire des féculents, du pain, des pâtes alimentaires, du riz, de pomme de terre et d’autres aliments contenants les sucres complexes. La quantité excessive du même aliment, ou l’association de plusieurs aliments à glucides complexes font toujours objet d’évaluation dans l’alimentation de ces personnes.

Outre que cela, la consommation exagérée des sucres simples, comme les fruits, le sucre d’ajout, le miel, les fruits secs et autres produits sucrés, est une cause principale dans l’augmentation du taux d’hémoglobine glyquée dans le sang.

Pour résoudre le problème, il suffit simplement d’être conscient de la gravité du problème, et d’essayer de suivre les recommandations et les conseils, qui se basent généralement sur des quantités bien précises des sucres dans l’alimentation (sucres complexes ou simples).

 


Partagez :

How Eating

Laissez un commentaire