Ce qu’il faut savoir sur les bienfaits de la vitamine C

La vitamine C, l’acide ascorbique, fait partie des vitamines hydrosolubles, c’est-à-dire les vitamines qui sont solubles dans l’eau. C’est une vitamine qui ne peut pas être synthétisée par le corps humain, ce qui fait qu’on doit l’apporter par l’alimentation.

La vitamine C et démontrée avoir des effets bénéfiques sur notre corps. Elle a des propriétés antioxydantes, par bloquer certains dégâts causés par les radicaux libres et qui sont susceptibles d’accélérer le processus de vieillissement et d’autres maladies, on note également les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle, l’arthrite, les maladies oculaires liées à l’âge, et le cancer. Elle joue un rôle essentiel dans plusieurs processus métaboliques. Elle est nécessaire à la synthèse du collagène, qui est une protéine importante pour la peau, les cartilages, les tendons, les ligaments et les vaisseaux sanguins.

Elle aide aussi à soigner les plaies, à réparer les tissus et les produire, à réparer les dents et les et les os et les maintenir, à synthétiser les neurotransmetteurs

D’autres propriétés de la vitamine C réside dans la contribution à l’augmentation de l’absorption du fer non-hémique, au fonctionnement normal du système immunitaire et du système nerveux, au métabolisme normal de production d’énergie, et au maintien du fonctionnement normal du système immunitaire après un exercice physique intense.

Apports recommandés :

Les apports conseillés de la vitamine C varie selon l’âge et autres facteurs. Les études jusqu’à maintenant donnent des apports selon le pays, qui peuvent varier entre 40 et 120mg par jour. Une étude récente en 2012, parue dans la revue Critical Review in Food Science and Nutrition,  révèle cependant que l’apport journalier idéal serait de 200 mg.

Source alimentaires :

On croyait toujours que les agrumes, et surtout les oranges, sont les plus ou les seules riches en vitamine C, alors qu’il y a bien d’autres légumes et fruits qui en sont plus riches. On cite par ordre décroissant selon la teneur en vitamine C pour 100g, la cerise d’acréola (1000mg), la baie d’églantier (750mg), La goyave (240mg), le cassis (200 mg), le poivron rouge (190mg), le kiwi (80mg), le choux de Bruxelles (62mg), la fraise et le brocoli cuit (60mg) et enfin l’orange (52mg).


Partagez :

How Eating

Laissez un commentaire